L’or du Pérou au MBAM

Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir
Icône péruvienne devenue le symbole de la lutte contre le trafic d’art, un riche ornement de tête mochica en or datant du IVe ou Ve siècle de notre ère a été dévoilé mercredi au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). Surnommé la « Mona Lisa » du Pérou, l’objet rarissime sera l’une des pièces maîtresses de Pérou : royaumes du Soleil et de la Lune, qui démarre le 2 février. Ce trésor d’art précolombien a été pillé dans la tombe d’une prêtresse mochica en 1988. Détenu par un collectionneur costaricain, le fameux «poulpe» à huit tentacules a refait surface en Espagne, avant d’être intercepté par Scotland Yard dans une galerie de Londres. Après tous ces déboires, l’artefact, récupéré par le Pérou en 2006, orne désormais la collection nationale à Lima. La pièce est prêtée et exposée pour la première fois dans un musée étranger. Le Devoir publiera ce week-end dans le cahier Culture un reportage complet sur cette exposition.

À voir en vidéo