Carle Coppens, voleur de titres

Photo: centre PHI
Le poète et romancier Carle Coppens lançait mardi soir son exposition, sise entre littérature et jeu visuel, au Centre PHI. Dans Le voleur de titres, l’auteur (Baldam l’improbable, Quartanier) a composé de courts textes sans taper la moindre lettre, utilisant seulement les titres pensés par d’autres, collant, superposant et empilant les livres afin de faire haïkus, poèmes ou aphorismes de ces titres en continu. Au Centre PHI, rue Saint-Pierre à Montréal, jusqu’au 17 février.

À voir en vidéo