Semaine des foires d'art contemporain - Le Québec se démarque à New York

Almost Familiar Place, 2012, Vaseline sur fenêtres, in situ.<br />
Photo: Source: Valerie Kolakis Almost Familiar Place, 2012, Vaseline sur fenêtres, in situ.

La semaine des foires d'art contemporain vient de prendre fin à New York. Selon l'Association des galeries d'art contemporain (AGAC), un nombre record de galeries du Québec était de ce rendez-vous annuel, qui attire de très nombreux visiteurs provenant du milieu professionnel et du grand public.

Trois galeries de Montréal ont participé à Volta, une foire en marge de l'Armory Show — qui reste encore la plus grande et la plus notoire à New York —, mais qui a la particularité de présenter des artistes en solo, donnant ainsi un meilleur aperçu de leur travail. La Parisian Laundry, Pierre-François Ouellette art contemporain et Battat contemporain ont respectivement présenté le travail de Janet Werner, d'Ed Pien et de Sophie Jodoin.

Les galeries Sas et Art mûr ont quant à elles été invitées à la foire Scope, où elles ont présenté une sélection de leurs artistes. Parmi eux, Simon Bilodeau, de la galerie Art mûr, a également été un des trois finalistes du Scope Foundation Award 2012, prix soulignant le travail de nouvelles galeries et d'artistes émergents. Le gagnant, le Congolais Vitshois Bondo, a été dévoilé jeudi soir dernier et il sera de la prochaine édition de Scope à Bâle, en Suisse.

Simon Bilodeau, dont c'était la première présence aux États-Unis, a néanmoins profité d'une belle visibilité en voyant un détail de son oeuvre Le monde est un Zombie, exposée à la Maison des arts de Laval, reproduit sur le dépliant de la foire que tous les visiteurs avaient à la main.

Pour une deuxième année consécutive, dans le cadre de cette semaine des foires, l'AGAC a par ailleurs organisé une exposition collective, s'offrant une vitrine de choix en la présentant dans la galerie Guided by Invoices, située dans Chelsea, le quartier des galeries à Manhattan. La sélection des oeuvres de l'exposition intitulée Under the Radar: The New Visionaries a été confiée à la jeune commissaire et auteure indépendante de New York Janine Armin.

Les oeuvres, des photographies et des sculptures, d'Althouse, de Patrick Bérubé, d'Olga Chagaoutdinova, de Thomas Kneubuhler, de Valerie Kolakis, de Guillaume Lachapelle, d'Yves Médam, de Dominique Paul et de Yann Pocreau, composaient l'exposition où dominait la thématique de la lumière. À cet égard, l'intervention in situ de Valerie Kolakis, de fins motifs de vaseline jouant les vitraux sur la paroi vitrée de la galerie, servait avec éloquence cette mission de visibilité des galeries du Québec à New York.

***

Collaboratrice du Devoir