En bref - Riopelle et son atelier

En complément à l'expo Rouges de Sullivan, la galerie Simon Blais propose des fusains et bronzes de Jean-Paul Riopelle regroupés, question de trouver un énième filon jamais exploré, sur le thème de l'atelier.

En fait, c'est la fille de l'artiste, Yseult, qui a conçu l'expo Mémoires d'ateliers, qui repose sur l'idée de la cohabitation — ici, entre deux pôles, les hiboux des années 1960 et un iceberg de 1977. Comme le faisait Riopelle dans son antre. Un précieux catalogue, rehaussé d'un texte signé de Gilles Daigneault, accompagne cette exposition.