Oeuvre en plan

L'est de la Place des arts (PdA) l'aura, mais la partie ouest attendra. Montréal lance un concours pancanadien pour doter dès l'an prochain la future place de l'Adresse symphonique d'une oeuvre d'art public. Il s'agit du premier concours du genre depuis l'adoption du Plan d'action en art public adopté par la Ville en 1989. Ce plan sera d'ailleurs complètement revu et corrigé en septembre.

Par contre, le concours international souhaité pour la Place des festivals, de l'autre côté de la PdA, est repoussé sans échéancier précis. «Nous souhaitons impliquer le secteur privé et la situation économique nous oblige a retardé ce concours», a expliqué Catherine Sévigny, en conférence de presse hier après-midi, à l'Hôtel de ville. Mme Sévigny est responsable de la culture au comité exécutif.

Un concours international doit bénéficier d'un budget d'au moins un million de dollars. La fabuleuse sculpture Cloud Gate de la Britannique Anish Kapoor, installée dans le Millennium Park de Chicago, a coûté 23 millions, fournis par les entreprises de la ville. Montréal ne compte que 13 signatures d'artistes étrangers dans sa collection de 291 oeuvres et bien peu de chefs-d'oeuvre de classe mondiale.

Le budget du concours pour la place de l'Adresse symphonique est de 625 000 $, l'équivalent de 1 % du budget d'aménagement de ce secteur du Quartier des spectacles. Les formulaires d'inscription seront disponibles en ligne à compter du 23 juin sur le site de l'agence PHD Architecture qui agit à titre de conseiller. Quatre finalistes seront sélectionnés par un jury de sept personnes comprenant notamment David Liss du Museum of Canadian Contemporary Art de Toronto et la professeure Ruth Beer de Vancouver. Le gagnant sera connu en nombre prochain.

La commissaire à l'art public de la Ville, Francine Lord, a expliqué hier qu'il s'agira d'une «oeuvre monumentale fragmentée», probablement en trois sections. Aucune thématique ne sera précisée, même pas en lien avec la musique. Notons que la future Adresse symphonique, c'est-à-dire la maison de l'OSM, qui sera inaugurée en 2011, tiendra son propre concours d'intégration des arts à l'architecture dans le cadre du programme dit du 1 %.

À voir en vidéo