Folie-Culture retouche le mobilier urbain de Québec

Québec — Inspiré du Manhole Cover Art que l'on retrouve à Tokyo, New York, Vancouver et Seattle, le projet Regards fous permettra à une dizaine d'artistes de transformer des bouches d'égout de Québec en oeuvres d'art.

«Les plaques pour les trous d'hommes sont des objets omniprésents dans les villes», souligne Céline Marcotte, directrice de Folie-Culture, organisme pilotant le projet. «Avec leurs designs industriels multiples, variant selon les époques et les pays, elles donnent accès au monde souterrain des égouts et des canalisations. Nous trouvions extrêmement intéressante cette idée importée du Japon qui consiste à confier le design de cette partie du mobilier urbain à des artistes professionnels afin de lui insuffler un peu de poésie et d'originalité.»

Pour réaliser le projet, Folie-Culture a invité dix plasticiens de la région — dont Martin Bureau, Cooke-Sasseville, Jacques Samson et Paryse Martin — à participer. «Nous leur avons demandé de créer une oeuvre inspirée de l'idée que le "regard du passant" va croiser "les regards de la chaussée". Pour nous, cette rencontre évoque l'inévitable dichotomie entre le haut et le bas, le beau et le laid, l'apparent et le caché, ce qui est en surface et ce qui est sous terre.»

Une fois les modèles sélectionnés, les artistes devront sculpter leur oeuvre sur un gabarit de bois de 22 pouces de diamètre fourni par la Fonderie Bibby-Sainte-Croix. «Les gens de la fonderie ont accepté de se lancer avec nous dans l'aventure. Ils vont s'occuper de créer les moules à partir des matrices qu'on leur fournira et de couler les pièces.»

Les oeuvres seront ensuite installées par la Ville près du futur parc Xi'an, dans le quartier Saint-Roch. Pour les gens de Folie-Culture, l'emplacement de ces nouvelles plaques permettra de rappeler que le quadrilatère abritait jusqu'à tout récemment l'Îlot Fleuri, un parc de sculptures qui fut en grande partie rasé lors du démantèlement des bretelles de l'autoroute Dufferin. Les nouvelles plaques seront inaugurées le 5 juin prochain dans le cadre de la Manif d'art 4.

Collaborateur du Devoir
1 commentaire
  • Claude L'Heureux - Abonné 15 janvier 2008 12 h 14

    Bonne idée!

    Et si tout le Québec s'ingéniait à s'embellir au lieu de rouler carrosse étranger ?

    Claude L'Heureux, Québec