Le Cirque du Soleil présentera un premier spectacle en théâtre à New York

Après avoir révolutionné la tradition circassienne et le spectacle musical (Love et Delirium), le Cirque du Soleil (CDS) se lance dans le créneau du spectacle familial hivernal. Sa première production du genre sera présentée avant Noël l'an prochain, dans un théâtre rattaché au Madison Square Garden de New York. La production y reprendra l'affiche chaque année, pour une série d'une dizaine de semaines, au moins jusqu'en 2010.

L'annonce de cette percée a été faite hier midi à New York. Le fondateur du CDS, Guy Laliberté, a ensuite filé vers l'Espagne où il a reçu un Madrid Creatividad, une nouvelle récompense créée par la couronne espagnole pour honorer les grands créateurs de notre temps. Guy Laliberté était récompensé par le roi espagnol en même temps que l'architecte Norman Foster et plusieurs autres personnalités du monde.

L'équipe de création du nouveau spectacle new-yorkais n'est pas encore choisie, mais la faveur sera encore accordée à des artistes et des artisans québécois, assure la direction de la compagnie. Les négociations avec The Garden durent depuis deux ans. Le CDS occupera un théâtre de 4500 places rattaché à l'aréna où joue l'équipe de hockey des Rangers de la Ligue nationale.

Cette entente n'empêche pas le CDS de continuer à chercher un moyen de s'installer dans une autre salle permanente de New York avec un spectacle de cirque plus traditionnel. La compagnie a également des visées sur plusieurs autres grandes villes du monde, Dubai, Shangai, Macao et Londres.

«Avec Love et Delirium, nous sommes devenus une compagnie du divertissement, résume Daniel Lamarre, président et chef de la direction du CDS. Nous allons donc offrir des spectacles de plus en plus diversifiés pour rejoindre différents publics.»

Il est acquis que le nouveau spectacle s'appuiera sur une trame narrative autour de l'hiver. «L'accent sera mis sur la couleur, la musique, la comédie ainsi que les arts du cirque», ajoute le communiqué diffusé hier.