Exposition - Turin expose le papyrus d'Artémidore

Turin — Le papyrus d'Artémidore, considéré comme la carte géographique la plus ancienne qui nous soit parvenue de l'âge classique, est exposé pour la première fois au grand public depuis hier au Palazzo Bricherasio de Turin.

Artémidore d'Ephèse, célèbre géographe grec du premier siècle avant Jésus-Christ, voyagea dans tout le bassin méditerranéen, notamment en Espagne, en Égypte et en Italie où il fut ambassadeur à Rome. Il tira de ses périples une vaste géographie en onze volumes, considérée comme la carte la plus ancienne du monde occidental.

Un grand fragment de ce précieux travail, qui avait servi à emmailloter une momie il y a 1800 ans, a été retrouvé par des archéologues dans les années 1990. Le papyrus a été acheté par un collectionneur égyptien et est passé par plusieurs mains avant que la Compagnie de San Paolo, une fondation privée, n'en devienne l'acquéreur pour la somme de 2,7 millions d'euros (environ 4,05 millions $CAN).

Long de 2,70 mètres, le papyrus est assez endommagé, mais les quelque 50 grands lambeaux jaunes qui le composent laissent encore apparaître très distinctement, recto et verso, les tracés de contours de pays. Sont également bien visibles des esquisses d'animaux réels et fantastiques à la façon d'un bestiaire imaginaire, ainsi que des dessins de visages, de mains et de pieds.

«Ce papyrus est unique car il restitue la carte géographique la plus ancienne de toute l'histoire occidentale et nous a permis de reconstituer certains épisodes de l'histoire de l'art classique. Les dessins rassemblés sur cette oeuvre sont plus importants que l'ensemble de ceux que nous possédions déjà», ont indiqué les professeurs Claudio Gallazzi et Salvatore Settis lors de la présentation de l'exposition.

L'exposition intitulée Les trois vies du papyrus d'Artémidore présente parallèlement, jusqu'au 7 mai au Pallazo Bricherasio de Turin, 140 autres grandes oeuvres provenant d'une trentaine de musées européens et américains qui donnent au visiteur des clés pour comprendre l'époque, ses us et coutumes, par exemple les étapes de fabrication d'un papyrus.

Le papyrus d'Artémidore sera exposé dans plusieurs musées du monde avant de rejoindre, d'ici deux ou trois ans, sa place définitive au musée égyptien de Turin.