Le musée J. Paul Getty rouvre ses portes

La cour du Musée J.Paul Getty, rouvert après des rénovations de 275 millions $US.
Photo: Agence Reuters La cour du Musée J.Paul Getty, rouvert après des rénovations de 275 millions $US.

Los Angeles — Après une fermeture de huit ans et des rénovations qui ont coûté 275 millions $US, le vieux Musée J. Paul Getty est prêt à recevoir les visiteurs.

Peut-être aussi célèbre pour sa vue qui donne sur la côte Pacifique que pour sa collection d'oeuvres d'art, la Villa Getty, avait fermé en 1997, après la réouverture du Centre Getty, situé 21 kilomètres plus loin.

Lorsque la villa était le seul musée de Getty, elle abritait une importante collection d'oeuvres d'art, dont des dessins, des peintures de la Renaissance, des grands maîtres ainsi que d'autres objets. Maintenant, la villa est consacrée aux oeuvres de l'Antiquité, notamment des sculptures, de l'argenterie, des bijoux et des pièces de monnaie.

La réorientation survient après une période mouvementée pour l'organisation, dont l'une des conservatrices, Marion True, subit actuellement un procès à Rome relativement à des artefacts qui auraient été pillés. Cette semaine, un administrateur du Fonds J. Paul Getty a par ailleurs démissionné. La collection qu'il avait donnée au musée contenait une sculpture de la Rome antique qui avait été volée.

Le gouvernement italien croit que Getty possède des dizaines d'artefacts volés et Michael Brand, le nouveau directeur du musée, a affirmé récemment qu'une révision avait été amorcée pour vérifier le statut de 52 des 44 000 pièces que compte approximativement l'établissement.

«Comme tout autre musée, nous avons toujours rendu les oeuvres d'art lorsque leur origine s'avérait trouble, a-t-il dit. Un des objets que nous avons récemment rendus avait été volé à un collectionneur privé. Nous l'avons rendu aussitôt que cette information a été connue, c'est-à-dire pendant que nous effectuions nos propres recherches.»

Bien qu'il dispose d'une collection complète de pièces romaines, grecques et étrusques, le musée Getty a été complètement refait. Selon l'architecte Jorge Silvetti, le nouvel aménagement vise à secouer les sens des visiteurs alors qu'ils déambulent. Un amphithéâtre extérieur de 450 places a notamment été aménagé.

«J'espère qu'un certain émerveillement saisira positivement les visiteurs, a dit M. Silvetti. Nous avons délibérément élaboré le projet pour créer des effets de surprise.»

Le coeur du complexe muséal demeure son édifice central où sont présentées 1200 pièces remontant jusqu'à 6500 ans avant Jésus-Christ. Parmi elles se trouve une statue plus grande que nature, du dieu grec Hercule. Elle aurait été créée en 125 avant Jésus-Christ.

L'édifice lui-même a été construit en 1974 pour ressembler à la Villa dei Papiri, une résidence romaine du premier siècle où aurait habité le beau-père de Jules César. Silvetti et son partenaire, Rodolfo Machado, l'ont refait, installant près de 60 fenêtres et un puits de lumière afin de permettre à la lumière naturelle ainsi qu'à l'air extérieur de se répandre à travers l'édifice. Conséquemment, certaines pièces plus sensibles ont dû être déplacées dans des galeries où la luminosité est plus faible.

Pour les amateurs de poteries, dont le musée présente plusieurs exemplaires, il existe maintenant une section familiale où les enfants (et les parents) peuvent dessiner des motifs sur de grands vases, exactement comme le faisaient autrefois les artisans.

La nouvelle entrée du musée offre aussi un meilleur aperçu du vieux ranch où J. Paul Getty a commencé à accumuler les oeuvres d'art en 1945. Le magnat du pétrole l'a ouvert au public neuf ans plus tard, après avoir décidé, selon les représentants du musée, que tout le monde avait le droit de profiter autant que lui de ces oeuvres d'art. L'entrée était gratuite et elle l'est toujours depuis.