L’actrice Monique Joly n’est plus

Monique Joly en septembre 1986
Photo: Radio-Canada Monique Joly en septembre 1986

La comédienne Monique Joly est décédée le 8 juillet des suites d’un cancer du pancréas. Elle était âgée de 82 ans. Connue pour ses rôles de Nichouette dans le téléroman Cap-aux-Sorciers (1955-1958), qui lui valut d’ailleurs un prix d’interprétation, et de Chatonne dans la série pour enfants Grujot et Délicat (1968-1975), elle fut très active sur les planches.

Une native de la ville de Jonquière, fusionnée depuis avec la ville de Saguenay, Monique Joly étudia d’abord en lettres à l’Université Laval de Québec, puis en théâtre à l’École d’art dramatique du Théâtre du Nouveau Monde. Son diplôme en poche, elle fit ses débuts dans la pièce Dom Juan, de Molière.

Au cinéma, elle fut entre autres dirigée par Gilles Carle, dans La vie heureuse de Léopold Z. (1965), et par Claude Jutra, dans À tout prendre (1963), deux oeuvres majeures du cinéma québécois.

En 2009, elle devait se produire sur la scène du théâtre du Rideau vert dans la pièce L’effet des rayons gamma sur les vieux garçons, mise en scène par René Richard Cyr, mais la maladie l’en empêcha.

« Monique était une actrice sensible, brillante et formidablement disponible à toutes les audaces, a confié le metteur en scène au Devoir. Elle fut des premiers Tremblay, des premiers Brassard… C’était une femme d’une gentillesse rare avec un réel souci des autres. Elle fut notre mère, à Alexis Martin et moi, dans L’apprentissage des marais, en 1994. »

Monique Joly était l’épouse du comédien Benoît Girard.

1 commentaire
  • Christian Montmarquette - Abonné 10 juillet 2015 08 h 31

    Mes condoléances à sa famille et à ses proches

    J'ai eu l'honneur de travailler avec Monique Joly comme pianiste et compositeur sur l'émission Grugeot et Délicat.

    Mes condoléances à sa famille et à ses proches.

    Christian Montmarquette