Frédéric Metz, le «pape du design», est décédé

Frédéric Metz et son dernier livre, <em>Design?</em>, publié en 2012.
Photo: François Pesant Archives Le Devoir Frédéric Metz et son dernier livre, Design?, publié en 2012.

Designer, professeur et communicateur d’origine suisse ayant contribué au développement du secteur du design graphique à l’UQAM et plus généralement au Québec, Frédéric Metz est décédé, samedi, à Montréal. Il avait 70 ans et était atteint d’un cancer.

Les chaussures Browns, l’Hôtel Méridien, les restos de la Royal Bank Plaza à Toronto, entre autres, doivent à Frédéric Metz leurs logos, concepts graphiques ou imagerie. Professeur associé à l’École de design de l’UQAM, c’est lui qui a inscrit l’accent grave sur le logo de l’UQAM.

Fin communicateur, il était notamment un fidèle collaborateur de l’animatrice Marie-France Bazzo, à la radio et à la télévision. Son ouvrage intitulé simplement «design?» a été largement salué.

Frédéric Metz a été élu membre de plusieurs associations, dont le Type Directors Club de New York, l’Alliance Graphique Internationale, l’Académie royale des arts du Canada et la Société des designers graphiques du Québec (SDGQ).

Il aura transmis sa passion à des milliers d’étudiants au cours de ses plus de 30 années d’enseignement.

Frédéric Metz a reçu l’an dernier le Icograda Achievement Award pour l’ensemble de sa carrière.

 

D'autres détails suivront dans notre édition de lundi.