Vers un cabaret burlesque au 2-22

Un cabaret s'installera au dernier étage du bâtiment 2-22, avec accès à sa terrasse.
Photo: Marie-Hélène Tremblay - Le Devoir Un cabaret s'installera au dernier étage du bâtiment 2-22, avec accès à sa terrasse.

L’édifice de la Vitrine culturelle a trouvé son dernier propriétaire occupant. Le Devoir a appris qu’un bar-cabaret burlesque s’installera au dernier étage du bâtiment, avec accès à sa terrasse.

 

L’endroit conçu et dirigé par les propriétaires du bar L’Abreuvoir, du Quartier latin, offrira à boire et de petits plats à manger tout en proposant des numéros pendant la soirée.

 

« Ce ne sera pas un spectacle continu de deux heures, précise Nadine Gelly, la directrice générale de la Vitrine culturelle. Mais plutôt des prestations d’ambiance pour que les gens puissent continuer à discuter. »

 

La salle aura une capacité de 120 places assises, dans un décor de banquettes en velours, « très feutré, chic mais accessible », donc loin de l’ambiance d’un club privé. Le concept permet de faire un clin d’oeil à l’ancien « Red Light » montréalais, en évitant les nuisances qui ont aussi marqué l’histoire du quartier.

 

La vente de l’espace s’est conclue l’été dernier. Il s’agit du seul autre occupant venu du privé avec le restaurant situé au rez-de-chaussée, le Simple et Chic. « Il fallait trouver un propriétaire prêt à jouer le jeu culturel qui avait les reins financiers solides. Et il fallait qu’il comprenne les missions du 2-22. » Outre la billetterie culturelle, le bâtiment abrite la radio communautaire CIBL et les organismes en arts actuels Artexte, Vox, le Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec et la librairie spécialisée Formats.

 

Le lieu est en pleine rénovation, notamment en matière d’acoustique, pour respecter les voisins de l’édifice. L’inauguration est prévue pour le printemps 2014.

À voir en vidéo