Un rituel printanier

Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir

Le corps de cornemuses du régiment Black Watch a eu l’honneur de (re)baptiser les 21 balançoires musicales, de retour pour un troisième printemps sur la promenade du Quartier des spectacles, jusqu’au 2 juin. L’installation interactive, signée par les artistes Mouna Andraos et Mélissa Mongiat, conjugue l’ivresse du balancement des visiteurs à la création de mélodies collectives, qui interagit avec la vidéo 21 obstacles projetée sur le pavillon Président-Kennedy de l’Université du Québec à Montréal. « Au-delà de l’événement, on s’intéresse à la création de rituels », a affirmé Mouna Andraos lors du lancement mardi.