Budget fédéral 2013 - 30 millions supplémentaires demandés pour le CAC

Stanley Péan
Photo: Jacques Grenier - Le Devoir Stanley Péan

Le MAL, qui représente six organisations nationales du secteur des arts et des lettres et treize conseils régionaux de la culture, recommande que cette hausse soit récurrente, jusqu’en 2017, afin que le budget du CAC atteigne 300 millions de dollars à cette date. Il estime ce coup de barre essentiel dans le contexte de profonde mutation liée aux technologies numériques.


« Compte tenu de l’inflation et des impératifs liés à l’essor du secteur des arts et de la culture en pleine transformation numérique, tout gel des budgets du Conseil des arts se traduit par des compressions que doivent absorber l’ensemble des artistes et des organisations culturelles », explique le porte- parole du MAL, Stanley Péan.


Il signale, à l’instar de ce que révélait Le Devoir mercredi, que le CAC lui-même doit s’adapter à ces changements. Son plan stratégique 2011-2016 et la refonte en cours de ses programmes en font foi. S’il n’y a pas d’augmentation budgétaire, les nouvelles orientations entraîneront des remaniements financiers pouvant réduire jusqu’à 20 % des enveloppes accordées pluriannuellement aux organismes.


Ces mouvements de fonds, jugés nécessaires au dynamisme artistique selon le CAC, se traduiront par des pertes importantes pour certains acteurs culturels. Pour les artistes eux-mêmes, les bouleversements numériques s’opèrent déjà tant dans les secteurs de la recherche et de la création que dans ceux de la production, de la diffusion et de la promotion de leurs oeuvres.


Le MAL souhaite également que les sommes allouées au Fonds du Canada pour le secteur des arts géré par Patrimoine canadien (PatCan), soit 123,7 millions de dollars en 2013-2014 et 121,7 millions pour 2014-2015, soient maintenues au-delà de 2015. Étant donné l’importance du rôle que joue PatCan dans l’acquisition et la mise aux normes d’espaces et d’équipements culturels et dans l’accès des populations à la pratique des arts, il recommande même que ces sommes soient bonifiées.

À voir en vidéo