Le manuscrit de Nelligan est retiré d’eBay

Photo: Jean-Paul Paloux

Il n’est plus possible de miser sur le site d’enchères eBay afin de pouvoir acquérir le manuscrit du Vaisseau d’or d’Émile Nelligan : le vendeur l’a retiré dimanche.

La mise en vente de l’oeuvre sur eBay a été compliquée par l’avis d’intention de classement déposé la semaine dernière par le ministère. En effet, l’avis impose un délai de 60 jours à un an à l’intérieur duquel le ministère peut faire authentifier le document par des experts, et durant lequel le document ne peut quitter le Québec. Il devenait alors difficile de laisser l’oeuvre en vente sur eBay, car des acheteurs d’autres pays pouvaient miser dessus. « On ne voulait pas être dans cette zone grise là », explique le porte-parole du propriétaire de l’oeuvre.


Plusieurs acheteurs potentiels


Les négociations avec un éventuel acheteur se font désormais à l’extérieur du site. Le ministère de la Culture pourrait notamment acquérir le manuscrit d’Émile Nelligan. «Ce n’est pas encore défini, si on va l’acheter ou pas», précise cependant Marc-André de Blois, l’attaché de presse du ministre Maka Kotto. Plusieurs autres Québécois ont manifesté leur intérêt, selon le porte-parole du propriétaire de l’oeuvre. « Il y a eu beaucoup de personnes qui se sont montrées intéressées à l’extérieur de l’enchère même, il y a eu de l’intérêt qui a été reçu […] de la part d’acheteurs au Québec », explique le porte-parole.


Le ministère devrait reprendre contact avec le propriétaire lundi afin qu’il mette l’oeuvre à sa disposition pour qu’il la fasse « authentifier », précise le porte-parole du propriétaire. « On devrait recevoir un appel pour leur faire parvenir l’oeuvre pour qu’ils puissent l’authentifier, la regarder, et ensuite officialiser leur offre », explique le porte-parole qui, comme le propriétaire, souhaite garder l’anonymat. Le propriétaire du manuscrit précise dans un communiqué diffusé dimanche qu’il a été agréablement surpris de l’intérêt suscité par la mise en enchères. Datée du 4 mars 1912, la copie manuscrite du plus célèbre poème de Nelligan (1879-1941) serait la plus ancienne en circulation.

À voir en vidéo