Un avis d’intention de classement pour le manuscrit de Nelligan

Émile Nelligan
Photo: Émile Nelligan

Préoccupé par la mise en vente, le 4 mars sur le site eBay, d’une copie manuscrite du poème Le vaisseau d’or d’Émile Nelligan, le ministre de la Culture et des Communications Maka Kotto a émis en début de soirée mercredi un avis d’intention de classement en vertu de la Loi sur le patrimoine. Il s’agit pour le ministère d’une première action qui vise à protéger le document.

Un avis d’intention de classement impose un délai de 60 jours à un an à l’intérieur duquel le ministère peut faire authentifier le document par des experts. « Le ministère a été informé de la vente sur eBay et a contacté Bibliothèque et Archives nationales ainsi que le Musée de la civilisation pour voir ce qui est envisageable », a expliqué au Devoir Marc-André de Blois, attaché de presse du ministère de la Culture et des Communications, lors d’un premier entretien. « [Par ce geste], le document peut être vendu, mais ne peut plus quitter le Québec. Cela devient en quelque sorte un bien patrimonial culturel québécois et il doit demeurer accessible aux Québécois », a-t-il précisé plus tard.


L’initiative de deux étudiants


En amont de la décision ministérielle, deux étudiants ont décidé mercredi matin d’organiser une campagne de financement virtuelle en ayant à l’esprit ces deux mêmes préoccupations. « J’ai lancé l’idée sur Facebook avec mon ami Nicolas Groulx, a confié au Devoir Félix Brabant, un étudiant au baccalauréat en sciences politiques à l’UQAM. Ce qu’on veut faire, c’est amasser les capitaux nécessaires par le biais du site Haricot.ca, qui héberge des projets de collectes de fonds, afin de se porter acquéreurs du manuscrit. On a essayé de joindre le vendeur anonyme par le biais d’eBay dans l’espoir qu’il nous consente un délai ; on attend une réponse. » À noter que l’avis émis par le ministère ne met aucun bâton dans les roues de l’initiative.


Dans l’éventualité que leur entreprise soit couronnée de succès, Félix Brabant et Nicolas Groulx créeraient un organisme à but non lucratif qui serait désigné propriétaire du précieux document. « L’idée, c’est qu’il reste au Québec et circule dans les musées, où il pourrait être consulté par toute la population. C’est un morceau de notre patrimoine », souligne Félix Brabant, qui précise du même souffle qu’advenant que l’objectif de la collecte virtuelle ne soit pas atteint, les dons ne seront pas débités des cartes de crédit des donateurs.


Datée du 4 mars 1912, la copie manuscrite du plus célèbre poème de Nelligan (1879-1941) proposée depuis lundi sur eBay serait la plus ancienne en circulation. Elle a été acquise lors d’une vente aux enchères tenue à l’Hôtel des Encans de Montréal en juin 2005, comme l’a confirmé mardi au Devoir le relationniste qui gère la vente pour le compte d’un client anonyme.


En 2006, le ministère de la Culture avait émis un avis d’intention de classement afin d’éviter qu’un carnet manuscrit de Nelligan mis aux enchères soit vendu à l’étranger.

À voir en vidéo