La maison Notman devient la Maison du Web

OSMO a acheté la belle demeure défraîchie par 10 ans d’abandon, le 19 décembre dernier, pour 3,6 M $ et lance les rénovations lundi prochain, pour à peu près la même somme.
Photo: Jacques Grenier Le Devoir OSMO a acheté la belle demeure défraîchie par 10 ans d’abandon, le 19 décembre dernier, pour 3,6 M $ et lance les rénovations lundi prochain, pour à peu près la même somme.

C’est parti pour la Maison du Web de la Fondation OSMO, qui redonne vie à la maison Notman. Vidéotron a annoncé aujourd'hui un investissement de 2,5 M $, qui donne l’élan final pour aller de l’avant. OSMO a acheté la belle demeure défraîchie par 10 ans d’abandon, le 19 décembre dernier, pour 3,6 M $ et lance les rénovations lundi prochain, pour à peu près la même somme.

« Les entreprises du Web ont une importance stratégique pour l’avenir de notre ville et de notre pays. L’objectif du projet Notman est de rehausser au calibre mondial le rôle de Montréal dans l’innovation du web par l’intermédiaire de l’entreprenariat », a déclaré Alan MacIntosh, président de la Fondation OSMO.

« C’est une occasion exceptionnelle de stimuler l’entrepreneurship directement à la source, en agissant auprès des jeunes créateurs susceptibles de devenir nos grands entrepreneurs de demain », a déclaré Pierre-Karl Péladeau, président et chef de la direction de Quebecor qui chapeaute Vidéotron.

La Banque de développement du Canada parraine aussi le projet de la Fondation OSMO à la hauteur de près d’un demi-million de dollars. Les trois paliers de gouvernement avaient déjà injecté 1,7 M $. Auxquels s’ajoutent des dons privés de près d’un million.

Point de repère

La Maison du Web se veut un lieu de réseautage et une rampe de lancement pour les jeunes entrepreneurs en nouvelles technologies. Active en mode bêta depuis février 2011, elle « est rapidement devenue le point de repère sur la scène de l’entrepreneurship à Montréal », selon M. MacIntosh.

Quand les rénovations de l’ancien hôpital des Soeurs de Sainte-Margaret seront terminées, les quelque 25 chambres réparties sur deux étages permettront d’héberger 25 petites équipes à la fois, en roulement aux quatre à six mois, le temps de mettre leur projet innovant sur les rails.

Le troisième étage compte deux splendides grands « salons », l’un réservé aux événements de la Maison, l’autre destiné à la location aux travailleurs pigistes. La demeure de la rue Sherbrooke Ouest et l’ex-hôpital seront reliés par une passerelle vitrée qui surplombera un café ouvert au public, en demi-sous-sol, accessible par la rue Clark.

Vidéotron s’engage à titre de partenaire-fondateur. Il entend mettre son expertise (technologies de l’information, ingénierie, marketing) au service des entrepreneurs en herbe. En retour, il pourrait bien être le premier à profiter des projets les plus porteurs qui sortiront de la boîte à idées…

La Maison de William Notman

Érigée en 1844-45, l’ancienne demeure du réputé photographe et homme d’affaires canadien William Notman est classée monument historique en 1979. Elle est abandonnée depuis une dizaine d’années et requiert des rénovations majeures. Résidence du photographe jusqu’à sa mort en 1891, la maison a ensuite abrité les Soeurs de Sainte-Margaret qui ont fait construire l’hôpital à l’arrière. Des discussions sont en cours avec le musée McCord pour mettre en valeur la collection Notman sur le site de la Maison du Web.
2 commentaires
  • Michel Prescott - Abonné 17 janvier 2013 18 h 40

    Heureux dénouement

    Dans les années 90, j'ai travaillé très fort, comme conseiller municipal, avec les gens du quartier, pour sauver la maison Notman et l'ancien hôpital. Ce projet me semble un formidable dénouement.

  • Marc Blanchard - Inscrit 18 janvier 2013 09 h 41

    Excellente nouvelle. Les élites culturelles chialent contre Péladeau, mais il lui arrive aussi d'être inspiré.