Montréal en 60 histoires et plus

L’exposition Ici naquit Montréal au Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal Pointe-à-Callières
Photo: Michel Julien L’exposition Ici naquit Montréal au Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal Pointe-à-Callières

L’histoire de Montréal ponctuera la programmation de 35 musées et organismes tout au long de l’année 2012, qui marque le 370eanniversaire de la fondation de Montréal. À l’instigation du musée d’archéologie et d’histoire Pointe-à-Callière, Montréal, ville d’histoire réunit plus de 60 activités sous une même bannière, avec l’intention commune de faire connaître et aimer l’histoire de la métropole québécoise.

Alors que tout le monde braquait déjà ses projecteurs sur 2017, date du 375eanniversaire de Montréal, qui coïncidera avec le 50e de l’Expo universelle, la directrice générale de Pointe-à-Callière, Francine Lelièvre, s’est demandé :

« Pourquoi attendre? On a tous intérêt à ce qu’on arrive avec un crescendo au 375e, a-t-elle affirmé hier, à l’occasion du lancement. Il faut éviter de tomber uniquement dans des spectacles et en profiter pour laisser des legs patrimoniaux. Et sensibiliser la population à regarder son histoire, sa ville avec une paire de lunettes différente. »


Les occasions de célébrer se bousculent alors que 2012 marque aussi le 400eanniversaire de naissance du fondateur de Ville-Marie, Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve. Pointe-à-Callière profite en plus de son propre 20eanniversaire et de la parution, à l’automne, d’un ouvrage majeur sur la métropole, Histoire de Montréal et de sa région, concocté par l’Institut national de la recherche scientifique.


Montréal, ville de design, de savoir, de culture, d’histoire et d’immigration : c’est tout cela que raconte Montréal, ville d’histoire à travers plus de 60 expositions, circuits, reconstitutions théâtrales, entretiens avec des historiens.


Réveiller la mémoire

La « grande majorité » des activités ont été conçues spécifiquement pour l’événement, promet Mme Lelièvre, bien que certaines soient déjà en marche. Quelques activités récurrentes et les expositions permanentes des musées, comme Montréal - Points de repère du Musée McCord ou Ici naquit Montréal à Pointe-à-Callières, font toutefois exception à cette règle.


La grande fête cherche visiblement à rappeler l’existence des institutions à la mémoire des Montréalais et susciter la curiosité des touristes. Le président du Regroupement des musées d’histoire de Montréal et directeur du Château Ramesay ne s’en cache pas. « Nous tenions à marquer le coup afin de se préparer [à 2017] et afin que l’histoire prenne sa place au quotidien », a dit André Delisle.


Plus de renseignement sont disponibles sur le site www.musees-histoire-montreal.ca, qui a créé un onglet « Montréal 370 » spécialement pour l’occasion.

1 commentaire
  • Émilie - Inscrite 3 mai 2012 09 h 58

    Correction

    Le titre de l'exposition permanente du Musée McCord est Montréal-Points de vue.