Bande dessinée - Paul retourne à Angoulême... Guy Delisle aussi

Le doublé est remarqué. Paul au parc (La Pastèque), dernier titre de la série de bandes dessinées imaginée par Michel Rabagliati, a obtenu hier son ticket d'entrée au prestigieux Festival d'Angoulême en devenant un des titres sélectionnés pour la compétition officielle. Ce récit, résolument écrit pour les adultes, a été bizarrement retenu dans la catégorie «jeunesse». C'est la deuxième fois que le bédéiste québécois se retrouve dans la course au prix lors de cette grand-messe internationale de la bande dessinée qui va se tenir fin janvier en France.

Le dernier récit de voyage du dessinateur québécois Guy Delisle, Chroniques de Jérusalem (Delcourt), décroche lui aussi le même honneur en trouvant sa place dans la sélection officielle du Festival d'Angoulême 2012, aux côtés d'auteurs prestigieux comme Enki Bilal, Étienne Davodeau ou encore Maximilien Le Roy.

Pour La Pastèque, le retour de Paul à Angoulême, certes dans une case atypique, vient «souligner la portée intergénérationnelle de Paul au parc», a indiqué la maison d'édition par voie de communiqué. Malgré nos appels, il n'a pas été possible hier de parler aux responsables des mises en nomination à Angoulême.

Lancé au début du mois de novembre, Paul au parc, septième volet de la série, aborde la question du mentorat et de la recherche de sa voie intérieure quand on a 10 ans en plongeant dans l'enfance du personnage et surtout en décryptant son passé dans l'univers du scoutisme, à Montréal, autour d'octobre 1970.

À ce jour, 25 000 exemplaires ont été vendus, principalement à des adultes, au Québec et en France, où la série a également fait sa marque. Rappelons qu'en 2010, Rabagliati a reçu le Prix du public à Angoulême pour son Paul à Québec, épisode qui explorait le thème de la famille et de la mort. Une première pour un titre édité au Québec. À l'époque, plusieurs critiques français avaient dénoncé publiquement, pour justifier la victoire, une sur-représentation du vote numérique en provenance du Québec, et ce, pour un album dont la sortie en librairie en France n'avait pas encore été planifiée.

Pour la cuvée 2012 du Festival, Paul au parc va croiser le fer avec des ouvrages plutôt ludiques, dessinés principalement pour les enfants, comme le tome 3 du Royaume (Dupuis) de Benoît Feroumont, Les souvenirs de Manette (Glénat) de Nob ou encore L'odyssée de Zozimos (Çà et là) de Christopher Ford. Entre autres.

Dans la sélection officielle, Guy Delisle et son aventure en Terra sancta, comme dirait l'autre, est placé, pour sa part, dans la compétition aux côtés de Julia & Roem (Casterman), dernier opus d'Enki Bilal, de la série Alter Ego (Dupuis), signée à plusieurs mains, du Habibi (Casterman), de Craig Thompson, du tome 2 d'Une vie dans les marges (éditions Cornelius), de Tatsumi Yoshihiro, de Reportages (Futuropolis), du maître du journalisme en bédé Joe Sacco, ou encore de l'étonnant 3 secondes (Delcourt), de Marc-Antoine Mathieu.