Décès d'Enrique Morente, l'une des grandes voix du flamenco

Madrid — Le chanteur espagnol de flamenco Enrique Morente, artiste controversé et l'une des grandes voix de cet art, est décédé hier à l'âge 67 ans, après des complications à la suite d'une opération d'un ulcère au début du mois, a annoncé sa famille.

Enrique Morente, l'un des chanteurs de flamenco les plus célèbres, avait été opéré d'un ulcère le 4 décembre dans une clinique de Madrid, avant d'être transféré deux jours plus tard dans une unité de soins intensifs et d'être à nouveau opéré.

Il était depuis dans le coma.

Enrique Morente a été critiqué par certains de ses pairs pour avoir joué avec des musiciens d'horizons et de styles éloignés du flamenco, sans pour autant renoncer à ses racines.

Né le 25 décembre 1942 dans le quartier gitan d'Albaicin à Grenade, il a découvert le flamenco dès l'enfance, dans sa famille et auprès des personnalités du flamenco de cette ville andalouse, avant de s'installer à Madrid où il a commencé une carrière de chanteur professionnel.

Il aimait à répéter que le flamenco n'était pas seulement un genre populaire, mais nécessitait aussi une technique irréprochable. Il a notamment adapté au flamenco des oeuvres de grands poètes espagnols comme Federico Garcia Lorca ou Antonio Machado.

Enrique Morente était marié avec la danseuse Aurora Carbonell et avait trois filles, dont la plus connue, Estrella Morente, est également chanteuse de flamenco. Considérée comme l'une des étoiles montantes de ce genre, elle avait été choisie par Pedro Almodovar pour interpréter le thème principal de son film Volver.