Festival de la chanson - Tadoussac en fête

Les festivals de petite ou de moyenne taille ont souvent cette chaleur que les grands ont perdu. Hier soir s'ouvrait la vingtième édition du Festival de la chanson de Tadoussac, qui se définit comme «le plus grand des petits festivals» et qui est, avec le Festival en chansons de Petite-Vallée, l'un des événements culturel les plus féconds à avoir lieu dans des régions éloignées des centres urbains.

Tadoussac, situé à la rencontre des eaux douces du fjord du Saguenay et des eaux salées de l'estuaire du Saint-Laurent, transforme tous ses lieux d'accueil en salles de spectacles pour accueillir les auteurs, compositeurs, interprètes et musiciens qui s'y produiront jusqu'à dimanche. À la chapelle protestante, dans les cafés-bars et à l'auberge de jeunesse, à l'hôtel Tadoussac, au Centre d'interprétation des mammifères marins (CIMM), sous un chapiteau et à l'église de Tadoussac, notamment, on pourra voir des artistes chevronnés comme Gilles Vigneault, qui ouvre le bal ce soir en compagnie de trois musiciens avec son spectacle intitulé Au bout du coeur, Chloé Sainte-Marie, qui rentre d'une tournée française pendant laquelle elle a reçu un prix et dont le dernier CD, Je marche à toi, connaît un succès appréciable, ainsi que Richard Séguin, qui apporte au festival «des histoires, des rêves, des liens, des rires, des saisons, de l'eau, de l'air et surtout des visages».

Mais le vingtième Festival de la chanson de Tadoussac se donne également pour mission de faire connaître aux spectateurs de jeunes artistes en plein essor. Certains sont Québécois, comme Steve Normandin, Pierre Lapointe, les Dobacaracol, Sophie Anctil et Ève Cournoyer, pour n'en nommer que quelques-uns. D'autres sont d'origine cubaine, comme Carlos Placeres, ou néo-brunswickoise, comme Les Muses, un groupe de quatre filles qui se consacrent à la grande chanson française et acadienne. Le groupe de musiciens tchadiens H'sao fera entendre des sonorités d'Afrique.

La France sera aussi représentée avec la jeune Jeanne Cherhal et Xavier Lacouture. À découvrir, deux chorales: Les Voix Ferrées et Les Voix Maritimes. Édouard Lamontagne, du Manitoba, primé au Festival de la chanson de Granby, ainsi que Stéphane McNicoll, de l'Ontario francophone, qui a déjà partagé la scène avec les Séguin, Bélanger et Bigras, seront également de la fête.

L'émission quotidienne Les Refrains animée par Monique Giroux termine aujourd'hui sa saison sur les lieux mêmes du festival par une émission spéciale présentée à 13h30 cet après-midi (Première Chaîne de Radio-Canada, 95,1 à Montréal). Monique Giroux, son équipe et ses invités communiqueront aux auditeurs la texture du festival, le professionnalisme de sa teneur et l'ambiance de convivialité qui l'imprègne.

Demain, le festival offre aux familles plusieurs activités en plein air (châteaux de sable, spectacle jeune public, etc.) ainsi qu'un spectacle du groupe québécois TKS réservé aux adolescents «qui ont le goût de grouiller», à la marina dès 19h30.

Renseignements et réservations: % 1 866 861-4108 sans frais ou (418) 235-2002. Adresse Internet: www.chansontadoussac.com.