En bref - L'impossible ascension du Walhalla

La fin de la présentation de L'Or du Rhin au Metropolitan Opera, lundi, a connu un raté. L'absence de montée du Walhalla par les dieux n'était pas un choix scénographique voulu par Robert Lepage, mais un raté dû à une panne du dispositif scénique, «problème mineur et non récurrent», affirme-t-on chez Ex Machina.

Dans cet ultime tableau, des doublures des chanteurs doivent faire l'ascension avant que le dispositif ne se referme ultimement. Ex Machina et le Met avaient préalablement concocté «un plan de contingences couvrant l'ensemble des tableaux pour permettre au spectacle de se poursuivre, et ce, peu importe les situations», écrit l'équipe de Robert Lepage. On attendra donc la projection au cinéma en direct le 9 octobre pour découvrir la magie finale du spectacle. Ce fut la seule panne majeure de la soirée. Au rang des incidents mineurs, le système rendant l'anneau irradiant de lumière sera révisé pour être encore plus efficace.