En bref - L'homosexualité scrutée à la loupe

Petite plaquette d'une soixantaine de pages, L'Homosexualité aujourd'hui (Les Essentiels Milan, Paris, 2008) vient s'ajouter à la collection de quelque 300 titres déjà publiés par Les Éditions Milan sur des thèmes incontournables de l'actualité et les questions qui remuent nos sociétés. Trente ans après la décriminalisation de l'homosexualité en France, l'auteur, Didier Roth-Bettoni, effectue un voyage historique et sociologique sur la condition homosexuelle, de la Rome antique jusqu'à nos jours.

L'ouvrage aborde le sujet à travers le prisme des religions, des diverses idéologies et des médias, étalant les multiples hypothèses et questionnements scientifiques élaborés au fil des siècles pour expliquer les sources de l'homosexualité. Discrimination, clichés, homophobie, coming out et mariage gai, autant de sujets d'actualité entourant l'homosexualité sont passés en revue, dans une forme synthétisée à l'extrême donnant à cette nouvelle plaquette des airs de cours d'homosexualité 101.
3 commentaires
  • BERTRAND LEGER - Inscrit 13 septembre 2008 08 h 30

    Homosexuailté : un crime ???

    «Trente ans après la décriminalisation de l'homosexualité en France».... Je ne savais pas, qu'en France, c'était un crime que d'être homo en 1977 !!! Je n'en reviens pas !
    Et ce pays se targue de faire la leçon aux autres !

  • Roland Berger - Inscrit 14 septembre 2008 09 h 12

    Une vision trompeuse

    Monsieur Léger s'étonne de ce que l'homosexualité ait été considérée comme un crime en France avant 1977. C'est qu'il ne comprend pas que sous sa façade de laïcité, ce pays est encore fortement influencé par la culture catholique. Nicolas Sarkovy est un catholique avoué, affirmé. Il veut redonner à sa religion la place qu'elle a déjà eu sur la place publique. Peut-être aussi ne comprend-il pas que Joseph Ratzinger (Benoît XVI), actuellement en visite en France, répète ad nauseam que l'homosexualité est un désordre mental et affectif, en plus d'être un péché. L'homosexualité aujourd'hui a toute sa raison d'être.
    Roland Berger
    St-Thomas, Ontario

  • Labelle Michel - Inscrit 14 septembre 2008 15 h 48

    Les homosexuels masculins : pas assez nombreux

    Il faut promouvoir par tous les moyens possibles l'épanouissement de l'homosexualité masculine. Le but : toute la population masculine devienne homosexuelle. À moi toutes les femmes!