Remise des Mérites d'architecture de la Ville de Québec - Deux projets nés dans la controverse sont récompensés

Photo: Yvan Binet
Le projet de La Falaise apprivoisée avait provoqué de vives critiques lors de son inauguration. Un an plus tard, une fois la poussière retombée, le projet reçoit le Prix du public.
Photo: Photo: Yvan Binet Le projet de La Falaise apprivoisée avait provoqué de vives critiques lors de son inauguration. Un an plus tard, une fois la poussière retombée, le projet reçoit le Prix du public.

Québec — La Ville de Québec récompensait cette semaine certains gestes architecturaux ayant contribué à l'embellissement de son tissu urbain. Parmi les nombreux prix, le Palais Montcalm et La Falaise apprivoisée ont remporté les grands honneurs.

Cette année, en plus de la dizaine de catégories allant de la restauration patrimoniale à la construction de bâtiments neufs, le jury a choisi de remettre un prix spécial pour marquer la qualité de la rénovation du Palais Montcalm. «Par tradition, la Ville ne présente pas de projet qu'elle a elle-même mis en chantier, précise la présidente du jury indépendant, l'architecte Anne Carrier. Mais il nous apparaissait primordial de souligner les résultats spectaculaires obtenus dans ce projet. Ils démontrent un doigté exemplaire de la part des intervenants, notamment son maître d'oeuvre, l'architecte Jacques Plante.»

Pour Plante — architecte reconnu qui a entre autres signé la Tohu à Montréal, le Théâtre de la Bordée et la Caserne (le centre de création d'Ex Machina) à Québec —, cette reconnaissance arrive à point. Elle vient en effet mettre un baume sur un processus plutôt ardu qui a vu cette rénovation ambitieuse ralentie par divers imprévus de taille, dont un incendie en cours de chantier. «Les médias ont fait leurs choux gras des dépassements de coûts, rappelle l'architecte. On a fini par oublier qu'il s'agit d'un véritable miracle d'obtenir une salle de cette qualité pour le montant investi [environ 22 millions]. En comparaison, le budget de la future salle de l'OSM est de 110 millions pour une salle qui sera à peine deux fois plus grande.»

Maintenant que la tourmente est derrière lui, Jacques Plante est satisfait de la place qu'occupe le Palais Montcalm au coeur de la ville. «Ce qui me réjouit, c'est de voir que les citoyens et les artistes se sont approprié les lieux, qu'ils s'y sentent bien et qu'ils en apprécient les qualités.»

Le Prix du public

Le jury n'a pas été le seul à choisir un projet controversé. Le vote populaire est en effet venu récompenser La Falaise apprivoisée, un ensemble architectural situé au coeur du quartier Saint-Roch. C'est le revêtement de la première section, composée d'un stationnement et d'appartements, qui a particulièrement irrité certains citoyens. «Les médias — surtout Le Soleil, le FM 93 et TQS — ont mené une véritable charge contre les plaques d'acier courbées qui recouvrent le bâtiment, rappelle Florent Cousineau, sculpteur et coconcepteur du projet avec GERPATEC. Je suis content de voir que La Falaise apprivoisée a maintenant pris son rythme dans la ville. Après un an, les gens ont vu un cycle complet de sa toiture végétale où poussent des graminées. Ils ont fini par l'adopter.»

Pour Cousineau, le Prix du public rappelle que certaines naissances sont parfois difficiles, mais que le jeu en vaut la chandelle. «J'aime rêver la ville. Quand on pose des gestes architecturaux marqués, ça force les gens à réfléchir. On ne peut pas tous être d'accord, mais je trouve ça sain que les gens pensent à leur manière d'habiter leur ville, qu'ils se forcent pour définir son avenir.»

Collaborateur du Devoir