Le créateur de Passe-Partout réclame sa part des recettes de DVD

Québec — Le créateur de Passe-Partout, Laurent Lachance, réclame son dû, n'ayant pas reçu un sou à la suite de la vente des deux premiers coffrets DVD de la série jeunesse.

Depuis janvier, il a envoyé deux mises en demeure aux interprètes de Passe-Partout et de Passe-Montagne, Marie Eykel et Jacques L'Heureux, qui sont aussi producteurs des coffrets.

Sans réponse depuis, il compte intenter une poursuite officielle dès septembre, à moins qu'une entente hors cour puisse intervenir.

En tant que créateur de l'émission pour enfants, Laurent Lachance exige d'obtenir environ 15 % des recettes des ventes des DVD.

Marie Eykel et Jacques L'Heureux, qui sont présentement en vacances, ont répliqué au moyen d'un communiqué dans lequel ils s'étonnent des allégations portées sur la place publique par Laurent Lachance. Les comédiens affirment qu'ils ont négocié avec Télé-Québec pour obtenir le droit de produire et d'exploiter des DVD des 125 premiers épisodes de la série Passe-Partout. À cette occasion, Télé-Québec leur a remis la liste complète des ayants droit devant percevoir des redevances pour leur prestation. M. Lachance ne pouvait, selon eux, figurer sur cette liste puisqu'il était, à l'époque, salarié du gouvernement du Québec, lequel était donc titulaire des droits à titre d'employeur.

Aux dernières nouvelles, le premier coffret de Passe-Partout, lancé en novembre 2006, a été vendu à plus de 150 000 exemplaires, alors que les ventes du deuxième, lancé en mai dernier, n'ont pas été dévoilées.