Divers/Cité - La grande fête gaie de Montréal

C’est cette année le 10e anniversaire de Mascara, la nuit des drags, le spectacle de Mado Lamothe, la célèbre drag queen montréalaise.
Photo: C’est cette année le 10e anniversaire de Mascara, la nuit des drags, le spectacle de Mado Lamothe, la célèbre drag queen montréalaise.

Divers/Cité est un festival haut en couleur, à l'image du drapeau emblématique de la fierté gaie. Surtout connu pour ses «partys» excentriques et ses célébrations colorées qui prennent d'assaut les rues de Montréal, il est aussi un festival d'art et de spectacles! Divers/Cité veut donner une grande fête pour ses 15 ans. L'organisme a toutefois renoncé à organiser cette année le traditionnel défilé de la Fierté, qui aura quand même lieu le dimanche 29 juillet, mais sous la responsabilité notamment de la Chambre de commerce gaie du Québec.

La recette du succès de Divers/Cité? Des activités en plein air sous le ciel d'été qui sont... gratuites! Le festival veut rejoindre un public aussi large que possible et offre donc des activités pour le moins variées. Histoire de commencer le mois d'août en beauté.

Pour ceux qui ne l'ont pas encore remarqué, le festival ne s'adresse pas qu'à la communauté gaie: il veut aussi rejoindre le grand public. Qui l'a d'ailleurs bien compris car, par le passé, l'on comptait parmi les festivaliers des familles et des gens de tous âges et de tous genres confondus.

Sur scène

Qu'est-ce qui est au programme cette année? De la musique d'abord, car de nombreux concerts sont prévus: blues, techno, disco, jazz et électro. C'est aussi cette année le 10e anniversaire de Mascara, la nuit des drags, le spectacle de Mado Lamothe, la célèbre drag queen montréalaise, qui se veut le spectacle le plus exubérant de l'année. Il sera l'occasion de nombreux numéros de drag queens dignes de comédies musicales, costumes inclus.

Trois scènes extérieures ont été prévues, dont une toute nouvelle, située au coin des rues Berri et René-Lévesque. Le samedi 4 août, l'événement Sexgarage présente un spectacle avec le groupe électro-pop belge Vive la fête venu à Divers/Cité exprès pour y lancer son nouvel album Jour de chance. Le «Sunset Party» avec Tracy Young et d'autres invités a lieu en même temps, ainsi que le spectacle Mascara. Que de choix pour ce samedi soir! Dimanche, une grande fête «latino» va enflammer la nuit: c'est l'événement Cachondo, la fiesta latina, qui fera danser les festivaliers pendant huit heures! La compositeure et interprète aux racines mexicaines Lila Downs sera de la partie. Patsy Gallant (vous avez bien lu), l'inoubliable interprète de Sugar Daddy, sera au Grand Bal disco avec ses invités pour accueillir les amateurs de rumba. Pour ceux qui sont friands de musique house et techno, rendez-vous dimanche à la Grande Danse. Diversité, ils ont dit...

En marge du festival, quatre «partys» en salle permettent de prolonger la fête; samedi, le nouvel événement Post-Sexgarage aura lieu, et Lesbomonde sera de retour. Dimanche, c'est au tour du Divers/Cité Party de faire danser les festivaliers, suivi du Divers/Cité Ball, qui va clore en beauté (ndlr: et en anglais!) le festival.

D'autres artistes seront présents lors du festival et seront annoncés au cours des prochaines semaines. Gardez l'oeil ouvert!

Divers/Cité a remporté trois fois le grand prix Ulysse du tourisme québécois pour un événement doté d'un budget de moins de un million de dollars. Ce qui n'est pas rien. Voilà, tout est dit. Bon festival!

Du 1er au 5 août 2007

www.diverscite.org

Collaboratrice du Devoir
1 commentaire
  • André Chamberland - Inscrit 26 mai 2007 09 h 18

    Pourquoi ce besoin d'afficher GAI si grand public

    Un party est un party, une parade est une parade. On ne dit pas la parade du Père Noël hétérosexuel, ni la fête hétérosexuelle de la St-Jean.
    Pourquoi des jeux, fêtes, parades, etc. GAI ?
    Expliquez-moi ce besoin d'afficher son orientation sexuelle en tout. Ç sonne comme une discrimination, une ségrégation, une peste.