Édition - Transcontinental achète Chenelière Éducation

Le groupe Transcontinental, fondé par Rémi Marcoux, a annoncé hier l'acquisition de l'éditeur Chenelière Éducation. Cette maison était jusqu'ici la plus importante chez les éditeurs scolaires de langue française au Canada.

Pour Luc Desjardins, président et chef de la direction de Transcontinental, «l'acquisition de Chenelière Éducation fait immédiatement de Transcontinental un chef de file dans le marché de l'édition de matériel éducatif en français et contribue à diversifier les revenus de notre secteur des médias, grâce à des sources de revenus autres que publicitaires.»

Il s'agit d'abord et avant tout d'une transaction d'affaires, résume M. Desjardins. «Depuis sa fondation, Chenelière Éducation génère d'importants fonds provenant de l'exploitation et devrait contribuer aux bénéfices de Transcontinental dès la première année. Comme Transcontinental est déjà un éditeur et un imprimeur de livres, cette acquisition représente un développement naturel de notre offre de produits et services.»

Chenelière Éducation produit du matériel éducatif, de la maternelle à l'université, tant pour les élèves que pour leurs maîtres. L'entreprise compte plus de 5500 titres à son catalogue. Quelque 2000 auteurs ont participé à ce jour aux activités éditoriales de la maison.

Fondée en 1984 par Michel de la Chenelière, l'entreprise a profité de l'acquisition de plusieurs concurrents, dont la division française de McGraw-Hill éditeur, Gaétan Morin éditeur et les publications Graficor.

Au printemps dernier, l'éditeur avait absorbé la vénérable maison Beauchemin, ajoutant alors d'un coup à son catalogue quelque 1500 titres. Avant cette acquisition, Chenelière affichait un chiffre d'affaires de 30 à 40 millions de dollars. En 2006, Chenelière Éducation emploie 190 personnes pour des revenus de près de 50 millions.

Transcontinental se qualifie de «premier imprimeur au Canada». Il est sans conteste le plus important éditeur de magazines au pays et le deuxième propriétaire en importance de journaux régionaux.