Les flâneurs


Odile Tremblay

Les silences de Saint Omer
Grand Prix du jury à la Mostra de Venise, choix de la France à l’Oscar du meilleur film étranger, Saint Omer, premier long métrage d’Alice Diop, est un vrai bijou. Basée sur le véritable procès à Paris d’une mère infanticide d’origine sénégalaise, intellectuelle aux croyances animistes enfouies, cette oeuvre fait jongler réalité, fiction et représentation du réel. Avec les performances de Kayije Kagame et de Guslagie Malanda, le film tissé de silences, qui collectionne les plans fixes et nous entraîne à l’orée des mystères du coeur humain, est d’une beauté et d’une finesse remarquables.
 


Manon Dumais

Un roman graphique à écouter

Chef-d’oeuvre de Jean-Paul Eid, inspiré par la complicité entre sa fille et son fils polyhandicapé, Le petit astronaute (La Pastèque, 2021) a été magnifiquement adapté par Marie Cayer, conjointe de l’auteur, en livre audio augmenté. Racontée du point de vue de sa grande soeur Juliette, dite Tourniquette, la lumineuse histoire de major Tom, attachant garçon pas comme les autres, bénéficie d’une belle distribution, au sein de laquelle on retrouve Ève Lemieux (Juliette), Catherine Proulx-Lemay (Pénélope, la mère) et Victor Andrés Trelles Turgeon (Miguel, le père). Sur OHdio.


Philippe Papineau

Rire du pire de l'Histoire

Le récit des « cauchemars » de l’Histoire avec un grand H se poursuit dans la cinquième saison du balado Les pires moments de l’histoire— ici avec un petit h. Parce que dans cette production de l’humoriste Charles Beauchesne, les grands moments sombres ne sont rien sans les petites anecdotes qui les traversent. Les cinq nouveaux épisodes semblent bénéficier d’un peu moins de « détails dark » et de plus de travail sonore. Plus conscient de son auditoire, Beauchesne se rapproche aussi de nous dans ses choix de sujets, dont le brillant épisode sur l’incendie de Chicago. Plongez !


Amélie Gaudreau

Rendez-vous ciné en ligne

L’ère des festivals « virtuels » est peut-être révolue, mais certains d’entre eux qui étaient déjà proposés en ligne avant que ce soit à la mode persistent. C’est le cas de Plein(s) Écrans(s), dont la 7e édition se poursuit jusqu’au 29 janvier et qui présente gratuitement sur ses pages Facebook et Instagram ainsi que sur son site Internet une sélection quotidienne de huit courts métrages québécois, dont plusieurs propositions audacieuses qui font sourire et réfléchir… On a passé un bon moment devant le « suspense » comique Opération Carcajou (26 janvier) et le documentaire urbanistique Des voisins dans ma cour (25 janvier).


À voir en vidéo