Le M.A.D. Collectif, pour propulser la mode locale

Le défilé Couture par Fashion Preview avec le designer Helmer lors de la dernière édition du Festival Mode + Design
Arsham Hosseini Le défilé Couture par Fashion Preview avec le designer Helmer lors de la dernière édition du Festival Mode + Design

Le Groupe Sensation Mode, derrière le Festival Mode + Design, a changé de nom, mercredi, pour M.A.D. Collectif. L’acronyme M.A.D., qui signifie « mode, arts et divertissement », regroupera désormais toutes les autres activités du groupe, y compris une boutique éphémère à Place Ville Marie qui ouvrira ses portes jeudi, ainsi qu’une plateforme virtuelle de vente de créations québécoises, qui sera lancée au printemps 2023.

« Beaucoup de gens sont prêts à acheter des produits locaux, mais souvent, ils ne savent pas où aller, ils ont l’impression que ça coûte cher, ou ils ne savent pas comment les arrimer à d’autres styles. C’est ainsi qu’on veut aider les consommateurs, dans notre créneau spécialisé de la mode », a expliqué Jean-François Daviau, cofondateur et président de M.A.D. Collectif.

Avec le soutien du gouvernement du Québec, l’entreprise lancera donc une sorte de « panier bleu » pour le milieu de la mode locale, qui offrira la possibilité de faire des achats en ligne et d’avoir accès à des conseils sur l’agencement des produits.

« Tout ce qu’on va voir au festival, on va aussi pouvoir le voir en ligne, et se le procurer en ligne. Ça représente une offre de plus d’une centaine de créateurs, avec du contenu à l’année. On veut inspirer le consommateur, lui donner des idées, le guider sur toutes les marques locales qu’on présente », précise Chantal Durivage, cofondatrice et vice-présidente du développement créatif.

Le festival change d’ailleurs de nom pour « Festival M.A.D. ». Ce nouveau nom reflète davantage les ambitions internationales de l’événement, selon M. Daviau : « On voulait maintenir notre ADN, mais aussi augmenter notre attrait à l’international, et auprès des corporations. » Il affirme que le festival attire plus de 240 000 visiteurs chaque année.

« Ce nouveau chapitre pour le Festival M.A.D. fera rayonner encore davantage l’ingéniosité, le savoir-faire et l’excellence de l’industrie québécoise de la mode et des talents d’ici », a déclaré Pierre Fitzgibbon, ministre québécois de l’Économie, par voie de communiqué.

Une boutique pour la relance du centre-ville

 

Jeudi, M.A.D. Collectif a ouvert les portes de sa toute première boutique éphémère à Place Ville Marie, M.A.D. Shoppe, qui demeurera ouverte jusqu’en janvier 2023. « L’idée, c’est vraiment d’amener des produits locaux au centre-ville pour diversifier l’offre qui s’y trouve en ce moment », a soutenu M. Daviau.

Le projet s’inscrit dans la volonté du collectif de participer davantage à la relance du centre-ville de Montréal. M.A.D. Collectif pilote déjà la marque XP_MTL, qui gère divers projets qui visent à dynamiser le centre-ville de Montréal, notamment des installations d’urbanisme éphémère. Parmi ses réalisations, elle compte les « terrasses gourmandes Crescent », ou encore le « sentier des Jasettes », une aire de détente qui avait été installée rue Sainte-Catherine cet été.

La boutique lancée jeudi hébergera également une série d’activités culturelles. « La boutique présentera des rencontres avec des créateurs et des influenceurs, ainsi que des performances musicales unplugged [acoustiques], présentées avec Tourisme Québec, pour relancer le centre-ville et assurer la présence d’artistes québécois dans le secteur », explique M. Daviau.

« On appelle ça du shopping culturel ! » s’est exclamée Mme Durivage.

À voir en vidéo