«KIZAVIBE», Kizaba

Après les albums de Pierre Kwenders et de Naxx Bitota parus plus tôt cette année, la filière musicale congo-québécoise a encore des pépites pop à nous offrir, comme le prouve cet infectieux album de l’auteur-compositeur-ambianceur Lionel Kizaba. Entraînant pot-pourri d’influences musicales mijotant sous le couvert de la house, habilement brassées par le compositeur et réalisateur Gone Deville ; l’ensemble Kizaba et son collaborateur visitent le techno (Ayélélé), le deep house tropical (sur SOSO et la chanson titre, entre autres), le dancehall jamaïcain (sur Bella, duo avec l’ami Kwenders), en prenant soin de garder à portée de main le vaste répertoire de rythmiques du continent africain et de sa diaspora. Sur Okosilisango apparaît un couplet rappé par Marti Stone. Sur Ingratitude, c’est la voix légère de la Brésilienne Luciane Dom qui brille, alors que Vox Sambou prend sa voix ragga sur Naturelle, ode à la beauté féminine, et que le MC Marley C offre des rimes engagées sur l’entraînante Kituamina. Tout ici invite à la danse.

Cliquez ici pour découvrir un extrait.

KIZAVIBE

★★★ 1/2
Pop

Kizaba, Disques Nuits d’Afrique

À voir en vidéo