Les flâneurs

Photo: Le Devoir
Sarah Boumedda

L’amertume de l’exil

On the Corner, une série de reportages sur YouTube de l’agence médiatique YARD, visite les quartiers de naissance des grands noms de la scène hip-hop française. Dans le dernier épisode, on voit Alger à travers l’oeil de TIF, rappeur de la relève algérienne. On découvre les recoins de la capitale algérienne, mais aussi les espoirs de sa jeunesse, son désenchantement, ce qui la pousse à s’exiler en Europe. On retrouve les mêmes thèmes traités avec brio dans l’excellent EP Houma Sweet Houma, de TIF (houma, en arabe algérien, signifie quartier).


Odile Tremblay

L’état du monde en photos

Au Marché Bonsecours, jusqu’au 2 octobre, on peut voir l’expo World Press Photo Montréal. Elle donne le pouls du monde avec ses feux, sa poussière, ses aires détruites et ses fausses nouvelles. Amber Bracken, lauréate de la photo de l’année, y montre des vêtements d’enfants installés sur des croix devant le site de l’ancien pensionnat pour Autochtone de Kamloops. Caroline Monnet, porte-parole de cette 15e édition, présente Ikwewak, ses merveilleuses photos de femmes autochtones vêtues par ses soins de tenues futuristes en matériaux de construction, envol vers l’avenir affranchi des stéréotypes du passé.

 


Christian Saint-Pierre

Un rôle crucial

Lorsque Roger, le père de Marika Lhoumeau, commence à l’appeler Margot avec un éclat de bonheur dans les yeux, la comédienne décide courageusement de jouer le rôle. C’est le point de départ d’un diptyque balado, Devenir Margot et Devenir Roger, où il est question de vieillesse et de pertes cognitives, mais plus encore de notre rapport à la vie et à la mort, de notre sentiment d’impuissance devant les transformations opérées par la maladie chez nos parents. Onze épisodes réalisés avec sensibilité et rigueur, un judicieux mélange de témoignages et de théâtralité. Sur le site de Télé-Québec et sur Ohdio.


Annabelle Caillou

Catastrophe annoncée

On pensait avoir tout vu, tout lu, tout entendu sur Woodstock 1999, ce festival de musique organisé dans une ancienne base militaire de l’État de New York qui a littéralement tourné au fiasco. Eh bien non ! Netflix propose depuis quelques semaines Chaos d’anthologie. Woodstock 99, une nouvelle minisérie documentaire qui nous replonge un jour à la fois dans cette catastrophe annoncée. Au programme : alcool, drogues, chaleur, émeutes, viols, vandalisme et incendies. Oui, on connaît tous l’histoire, mais on ne se lasse pas de se la faire raconter encore et encore.

À voir en vidéo