Julien Lacroix annule son retour sur scène

L’humoriste prévoyait son retour sur scène le 12 juillet afin de fêter ses deux ans de sobriété.
Marie-France Coallier Archives Le Devoir L’humoriste prévoyait son retour sur scène le 12 juillet afin de fêter ses deux ans de sobriété.

Ce qui devait être le grand retour sur scène de Julien Lacroix, deux ans après qu’il eut été visé par de multiples allégations d’agressions et d’inconduites sexuelles, n’aura finalement pas lieu, a annoncé l’humoriste sur sa page Facebook.

« C’est avec le coeur gros que je dois annuler l’événement que je comptais tenir cette semaine. Des menaces sérieuses, visant entre autres des membres de ma famille, et l’organisation d’une manifestation m’y forcent, a-t-il écrit dans une publication Facebook. Je n’ai pas le goût d’une soirée sous haute tension où les personnes qui ont acheté des billets risquent d’être prises à partie. »

Ce retour sur scène, annoncé mercredi dernier, devait prendre la forme de l’enregistrement d’un balado devant un public restreint de 25 personnes. Celles-ci ne devaient recevoir l’adresse de l’événement que 24 heures avant sa tenue. L’humoriste prévoyait son retour sur scène le 12 juillet afin de fêter ses deux ans de sobriété. Il avait également affirmé que tous les profits iraient « à la prévention de l’alcoolisme et [de] la toxicomanie chez les jeunes ».

Lacroix a confirmé que les spectateurs qui avaient acheté un billet, les 25 disponibles s’étant d’ailleurs envolés en quelques heures, seraient contactés par courriel et remboursés. « Je dois aussi me rendre à l’évidence, malgré le fait que j’étais personnellement prêt à faire face à la musique, tant sur les réseaux sociaux qu’en personne, tous les remous causés par cet événement impactent sérieusement mes proches », regrette-t-il.

L’annonce de ce retour, près de deux après la parution d’une enquête du Devoir dans laquelle neuf femmes témoignaient avoir été victimes d’inconduites ou d’agressions sexuelles perpétrées par l’humoriste, a suscité des réactions polarisées au Québec. Les commentaires sous la publication Facebook de Lacroix illustrent d’ailleurs cette dichotomie, plusieurs internautes regrettant l’annulation de l’événement tandis que d’autres s’en réjouissent.

Celui qui était une grande vedette de l’humour dans la province a cessé ses activités professionnelles à l’été 2020. En janvier 2021, il avait tenté une première prise de parole publique sur les réseaux sociaux en affirmant qu’il suivait « un long processus thérapeutique » pour vaincre sa dépendance à l’alcool. Dans une vidéo intégralement diffusée par Le Devoir en décembre 2021, il avait fait part de sa volonté, finalement concrétisée la semaine dernière, de renouer avec son public.

À voir en vidéo