En bref: Un antiquaire inculpé pour avoir falsifié un ossuaire

Jérusalem — La justice a inculpé hier un marchand d'antiquités soupçonné notamment d'avoir falsifié un ossuaire portant des inscriptions faisant référence à Jésus.

Le marchand et collectionneur Oded Golan, très renommé en Israël, et quatre autres Israéliens ont été inculpés par le tribunal de Jérusalem pour «faux et usage de faux», a-t-on appris de source judiciaire. Les suspects sont accusés d'avoir organisé un véritable réseau de contrefaçons d'objets bibliques, en particulier des vases et des sceaux, qu'ils ont réussi a vendre à des particuliers et à des musées. Le marchand, qui nie les charges retenues contre lui, est en outre accusé d'avoir falsifié une tablette de pierre qui était censée être un vestige du temple de Salomon, datant de l'époque biblique. Il avait été arrêté en juillet et placé en détention préventive durant quatre jours avant d'être libéré sous caution. La police l'accuse d'avoir participé à la fabrication de ces deux faux, dont la «découverte» en octobre 2002 avait fait beaucoup de bruit, et d'avoir tenté de les écouler sur le marché pour plusieurs millions de dollars.