Quelques idées de sorties culturelles à Montréal

Catherine Couturier
Collaboration spéciale
Le concert d’ouverture de la Virée de l’OSM, en 2019, sur l’esplanade du Parc olympique
JF Savaria Le concert d’ouverture de la Virée de l’OSM, en 2019, sur l’esplanade du Parc olympique

Ce texte fait partie du cahier spécial C'est l'été

En avant la musique !

Le premier été à Montréal du chef d’orchestre et nouveau directeur musical de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), Rafael Payare, s’annonce effervescent ! Les amateurs de musique classique se régaleront cet été grâce à une foule d’initiatives gratuites et de concerts à faible coût, partout à travers la métropole (et même au-delà, avec la participation de l’OSM au Festival de Lanaudière).

Après deux ans d’interruption, la Virée classique est de retour pour sa 9e édition, sous la thématique des Amériques. Le concert gratuit sur l’esplanade du Parc olympique donnera le coup d’envoi de l’événement, qui se déroulera du 10 au 14 août. Avec l’autrice Natasha Kanapé Fontaine, le chanteur Jeremy Dutcher, la soprano Jeanine De Bique et le trompettiste Pacho Flores, l’OSM interprétera des œuvres du répertoire musical issu des Amériques, du chant autochtone à la Symphonie « du Nouveau Monde », en passant par West Side Story et le Concerto pour trompette de Paquito D’Rivera.

Dans le cadre de la Virée classique, 24 concerts inédits et à petit prix seront présentés par l’OSM, et de nombreux artistes locaux et du continent américain joueront dans quatre salles de la Place des Arts. L’événement, qui présentera en tout plus d’une centaine d’œuvres, se terminera par un concert de l’Ensemble de la Virée (un ensemble éphémère constitué de musiciens de l’OSM, de solistes invités et de lauréats du Concours OSM) dirigé par Rafael Payare. Concerts gratuits, conférences, ateliers de démonstration d’instruments complètent la programmation de ces cinq jours. La programmation gratuite sera dévoilée au début du mois de juin.

L’été 2022 marque finalement le retour de l’OSM dans les parcs. Trois concerts gratuits à la belle étoile seront présentés dans les grands parcs de la région de Montréal : le 26 juillet au parc Poly-Aréna à Brossard, le 19 août au parc Angrignon à Montréal, et le 20 août au parc-école Externat Sacré-Cœur à Rosemère. Les musiciens de l’OSM iront par ailleurs à la rencontre de leur public en août, lors de la 3e édition des Quartiers d’été. Seize concerts de musique de chambre seront donnés en plein air dans divers parcs et quartiers de la métropole, du 24 août au 3 septembre.

Beau temps, mauvais temps

 

Jusqu’au 30 juin se tient le 14e festival Art souterrain. Sur le thème Voies-Voix résilientes, le public est invité à découvrir une quarantaine d’œuvres d’art contemporain à travers un parcours souterrain de 6 km dans le Montréal souterrain. Amenant l’art à son public, Art souterrain investit des lieux non traditionnels pour surprendre et interagir avec les visiteurs.

Les 34 artistes locaux et internationaux ont été sélectionnés par l’artiste et commissaire Eddy Firmin ainsi que par le collectif d’artistes et de travailleuses culturelles Intervals, constitué de Caroline Douville, Maria Ezcurra, Miwa Kojima, Romeo Gongora et Dominique Fontaine. La thématique cette année met l’accent sur les inégalités et les voix minoritaires, qu’elles soient nationales, ethniques, culturelles, religieuses ou sexuelles, et plonge le public dans l’univers des luttes pour la différence et la dignité. Parmi les artistes invités, mentionnons Moridja Kitenge Banza, Nadia Myre, David Garneau et Anna Binta Diallo.

Photo: Thierry du Bois L'œuvre «We Are All Essential», réalisée par la Montréalaise My-Van Dam

Après un hiatus imposé par la pandémie, c’est le retour des activités de médiation et de découvertes artistiques gratuites : visites guidées par les commissaires, par des personnalités du milieu des arts visuels ou des conservateurs, performance de Lucia Vergel Loo, activités de médiation ponctuelles, tables rondes. Plusieurs ateliers sont offerts en collaboration avec de nombreux partenaires tels le Centre Phi, le Wapikoni ou l’Institut culturel du Mexique à Montréal.

Art souterrain prépare aussi la deuxième édition de Créer des ponts, qui aura lieu à la mi-août. Cette initiative soutenue par la Ville de Montréal permet à des artistes locaux d’investir une dizaine de locaux vacants du centre-ville, et au public de découvrir la richesse des arts visuels à Montréal.

À voir en vidéo