La gouverneure générale procède à 135 nominations au sein de l’Ordre du Canada

L’écrivain Yann Martel photographié en 2016
Photo: Annik MH de Carufel (Archives) Le Devoir L’écrivain Yann Martel photographié en 2016

La gouverneure générale a annoncé mercredi 135 nouvelles nominations au sein de l’Ordre du Canada, dont deux Compagnons, 39 Officiers, un Membre honoraire et 93 Membres.

L’écrivain Yann Martel et le sénateur Murray Sinclair sont les nouveaux Compagnons de l’Ordre du Canada.

M. Martel est honoré pour sa contribution à la littérature et pour son action philanthropique. M. Sinclair est récompensé pour la défense des questions juridiques autochtones et pour son dévouement à la réconciliation entre les populations autochtones et allochtones du Canada.

M. Martel écrit en anglais, bien que sa langue maternelle soit le français, et ses œuvres littéraires — dont L’histoire de Pi — ont été traduites dans des dizaines de langues et adaptées à la fois à la scène et à l’écran.

M. Sinclair a pour sa part présidé la Commission de vérité et réconciliation du Canada, qui examinait l’histoire des pensionnats pour Autochtones. Il a publié son rapport final en 2015, après avoir entendu pendant plusieurs années des témoignages de survivants des pensionnats et de leur famille sur le traumatisme durable subi par plusieurs générations.

Les chercheurs Carl-Éric Aubin, Roderick R. McInnes et Jacques-Yves Montplaisir se trouvent sur la liste des 39 Officiers. Quatre autres Québécois y figurent également, soit Neil Bissoondath, Tomson Highway, Louise Trottier et Ian Tamblyn, pour leur contribution culturelle.

 

Trois personnalités québécoises bien connues, l’animateur Marc Labrèche, le musicien Yves Lambert et l’ancien athlète olympique Bruny Surin, font partie de la liste des 93 nouveaux Membres de l’Ordre du Canada.

M. Labrèche est honoré pour son sens de l’humour unique et son talent d’acteur, tandis que M. Lambert est nommé pour son action de promotion et de renouvellement de la musique traditionnelle québécoise. M. Surin, qui a contribué à l’obtention d’une médaille d’or par l’équipe canadienne de relais masculin aux Jeux olympiques de 1996, rejoint ainsi le juge à la retraite Hugh Fraser, un autre sprinteur qui a représenté le Canada aux Jeux olympiques d’été, lui, en 1976.

Les récipiendaires seront invités à recevoir leur insigne des mains de la gouverneure générale, Mary Simon, lors de cérémonies qui auront lieu à des dates ultérieures.

Plus de 7500 personnes ont été investies de l’Ordre du Canada depuis sa création, en 1967.

À voir en vidéo