Québec annule les deux spectacles tests prévus à l’automne

Ces spectacles, un à l’extérieur et un en salle, visaient l’obtention de données probantes permettant d’accompagner la reprise entière et sécuritaire des festivals et des événements.
Photo: Renaud Philippe Le Devoir Ces spectacles, un à l’extérieur et un en salle, visaient l’obtention de données probantes permettant d’accompagner la reprise entière et sécuritaire des festivals et des événements.

Les deux spectacles qui devaient servir de test pour la réalisation d’événements en temps de pandémie ont été annulés.

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a indiqué par communiqué que la décision de ne pas aller de l’avant avec le test prévu à l’automne avait été prise en raison de la récente évolution de la situation épidémiologique au Québec.

La ministre avait confirmé, le 19 juillet dernier, l’intention du ministère du Tourisme de procéder à un événement test prenant la forme de deux spectacles, soit un à l’extérieur et un en salle.

Ces spectacles visaient l’obtention de données probantes permettant d’accompagner la reprise entière et sécuritaire des festivals et des événements.

« Or, en regard de la situation épidémiologique actuelle et de la montée appréhendée des cas de la COVID-19 associés au variant Delta, il a été jugé plus avisé de mettre un terme au projet d’événement test », indique le communiqué transmis par le cabinet de la ministre Proulx.

Le ministère a donc mis fin au mandat confié à l’Université Laval pour l’élaboration du protocole de recherche. Les deux appels d’offres lancés pour sélectionner les prestataires responsables de l’organisation des spectacles sont également annulés.

« Nous allons continuer de travailler avec nos promoteurs de festivals et d’événements et la santé publique afin d’assurer une relance sécuritaire de l’activité événementielle au Québec », a déclaré Mme Proulx dans le communiqué.

À voir en vidéo