Strip-tease d'une momie du British Museum

Londres — Il faut réserver son billet longtemps à l'avance. Chaque jour, la foule se presse pour voir la «momie nue» du British Museum, à Londres. Dans l'antichambre qui mène à la salle des opérations, la voix de l'acteur britannique Ian McKellen vous promet une «expérience extraordinaire» et vous demande de chausser vos lunettes 3D.

La dernière exposition du British Museum, Mummy: The Inside Story («Momie: l'histoire enfin révélée»), nous dévoile les secrets d'une momie jamais dépiautée depuis 3000 ans. Il ne s'agit pas de lui enlever ses bandelettes en public puisque les scientifiques se sont aperçus que non seulement ils n'apprenaient pas grand-chose de l'opération mais que, surtout, ils détruisaient à tout jamais leur objet de recherche. Le contact de l'air avait tôt fait de désagréger les tissus humains conservés intacts depuis des millénaires.

Salle obscure

Le British Museum a donc choisi l'une de ses plus belles momies, dans ce qui demeure aujourd'hui une des plus importantes collections d'égyptologie au monde, puis a pris rendez-vous à l'hôpital pour un scanner. Radiographiée et filmée sous toutes les coutures, la momie s'est laissé déshabiller virtuellement pendant des heures.

Associé à la société informatique Silicon Graphics, le musée en a tiré un film en trois dimensions. Assis dans la salle obscure des opérations, lunettes 3D sur le nez, le spectateur voit arriver au milieu de la pièce le sarcophage. Aidé par les connaissances en hiéroglyphes de Ian McKellen, qui déchiffre le sarcophage, il y découvre une momie du nom de Nesperennub.

Mâle ou femelle? L'IRM enlève une couche de bandelettes: aucun doute, le spectateur en émoi se rend à l'évidence. Nesperennub était un homme. Un bout de sarcophage lui apprend également qu'il officiait comme grand prêtre au temple de Khon au VIIIe siècle avant Jésus-Christ. À quoi ressemblait-il? Une reconstruction faciale le montre crâne rasé, oreilles décollées, regard de braise et léger bec de lièvre.

De quoi est-il mort et à quel âge? Sa peau et ses cheveux révèlent qu'il était âgé d'environ 40 ans; ses dents dévoilent qu'il était un habitué des abcès dentaires. D'où sans doute un caractère de cochon en raison de douleurs lancinantes. L'inspection de son crâne révèle enfin qu'il est sûrement mort d'une tumeur au cerveau. L'enquête 3D dure près d'une demi-heure, et le spectateur découvre bien d'autres choses sur la vie et les manies de Nesperennub.

À voir en vidéo