La saison des festivals officiellement lancée

Le REMI a annoncé mardi que déjà 25 rendez-vous étaient au calendrier pour l’été 2021.
Photo: Caroline Perron Le REMI a annoncé mardi que déjà 25 rendez-vous étaient au calendrier pour l’été 2021.

La saison des festivals est officiellement lancée au Québec ! Ceux-ci pourront accueillir jusqu’à 3500 personnes dès vendredi.

Ce sera au FestiVoix de Trois-Rivières de donner le coup d’envoi, et au Festival western de Saint-Tite de clôturer cette saison qui se déploiera partout à travers la province jusqu’à la mi-septembre.

Le Regroupement des événements majeurs internationaux (REMI) a présenté le calendrier des grands événements qui animeront l’été 2021 en conférence de presse mardi.

L’organisme qui espérait obtenir le feu vert de la Santé publique pour le mois d’avril a maintes fois répété que ses membres avaient besoin de directives le plus tôt possible.

Certains acteurs ont déjà fait une croix sur leur rendez-vous cet été. C’est le cas du Festival international du blues de Tremblant et les Rythmes Tremblant, tous deux produits par L’Association de villégiature Tremblant.

Malgré tout, 25 événements importants auront lieu en 2021. Quatre événements ont repoussé leurs dates, soit les Francos de Montréal, le Festival international de jazz de Montréal, Go Vélo Montréal et l’International des Feux Loto-Québec, qui a choisi d’offrir un spectacle pyrotechnique à la fête du Travail.

« Ce sera une saison différente, mais une saison qui à coup sûr nous fera du bien », a clamé le président-directeur général du REMI, Martin Roy.

Logistique et calculs

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, s’est réjouie que les festivals puissent « enfin renouer avec le public » et elle a de nouveau rappelé son soutien à l’industrie qui fait « partie du tissu social, économique, culturel et identitaire du Québec ». Sur un ton optimiste, la ministre Proulx a avoué être « confiante que le public sera au rendez-vous ».

Le REMI a profité de l’occasion pour remercier le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, également présent. L’organisme a réitéré l’apport important des gouvernements du Québec et du Canada qui ont réservé d’importantes sommes à leur budget pour soutenir les festivals.

Ce sera une saison différente, mais une saison qui à coup sûr nous fera du bien

Si l’engouement est palpable, les jauges pouvant théoriquement accueillir 3500 personnes nécessiteront tout de même un mélange de logistique et de calculs.

Questionné sur le nombre de festivals qui pourront accueillir 3500 personnes, M. Roy a répondu « qu’ils seront relativement rares » parce que l’espace requis pour tenir compte de la distanciation à respecter et des sections indépendantes à inclure dans le cas des festivaliers debout est « considérable ».

Un objectif qui devrait s’avérer plus réaliste en formule assise, a-t-il laissé savoir, puisqu’il n’y aura pas d’obligation d’avoir des sections distinctes dans ce cas.

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse canadienne pour les nouvelles.

À voir en vidéo