Les flâneuses

Illustration: Le Devoir
Odile Tremblay

Ceux qui donnent la note

Dix musiciens de l’OSM se confient dans des capsules réalisées par Michel Barbeau et diffusées sur Savoir média du 31 mai au 11 juin, à 19 h, et sur sa plateforme. On y rencontre entre autres André Moisan, clarinettiste de père en fils, l’enthousiaste violoniste Ariane Lajoie élevée sur le riche terreau du folklore, le contrebassiste Ali Kian Yazdanfar, physicien de formation, et le généreux Pierre Beaudry, trombone basse. Chacun transmet son histoire, sa passion, dans cette série Donner la note. Et les mots « harmonie », « émerveillement » disent le bonheur de communier ensemble.


Amélie Gaudreau

Rites de passage

Les fans d’Éric Plamondon qui s’attendaient à une offrande digne de sa trilogie 1984 resteront sans doute sur leur faim avec Aller aux fraises (Le Quartanier), un petit recueil de trois nouvelles, campées dans les années 1980, qui évoquent chacune à leur façon des rites de passage. La fin des études secondaires, la perspective de quitter le nid, de trouver sa voie, et dans un registre plus comique, l’hommage funèbre à un compagnon de beuveries : voilà ce à quoi nous convie l’auteur, dans un registre mineur, certes, mais qui se prend bien quand même…


Manon Dumais

Un homme, sa muse

Dans les années 1960, Halston fut propulsé à l’avant-scène de la mode grâce au tristement célèbre bibi rose de Jacqueline Kennedy. Le mouvement hippie menaçant de l’évincer, le décadent chapelier dut se réinventer. Sa rencontre avec la star montante Liza Minnelli fut déterminante dans sa prolifique carrière, des années disco à l’arrivée du sida. Mettant en vedette le talentueux Ewan McGregor dans le rôle-titre et la prodigieuse Krysta Rodriguez dans celui de sa muse, la minisérie Halston relate avec flamboyance sa frénétique existence. À déguster sur Netflix comme un champagne rosé acidulé.


Louise-Maude Rioux Soucy

On te croit, Clémentine

Clémentine, c’est votre fille, votre sœur, votre amie. Une jeune femme lumineuse, qui s’exprime avec aisance. Une battante qui, après avoir flirté avec les promesses dorées du milieu des sugar babies à 19 ans, a vécu le fléau de l’exploitation sexuelle dans sa violence la plus crue. Avec une franchise totale, elle se confie à Marie-Ève Tremblay dans le poignant balado Pire idée de ma vie : sugar baby qui met des mots sur le système infernal qui l’a broyée, lui laissant des séquelles physiques et psychologiques. Un admirable exercice de dénonciation — et de reconstruction — à attraper sur OHdio.