Réouverture des salles, ce qu’il faut savoir

Très attendu et réclamé de longue date, le guide de normes sanitaires pour le secteur des arts de la scène, les salles de spectacle et les cinémas a été publié sans tambour ni trompette mardi par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). Tour d’horizon des essentiels.

Un deux mètres ferme

La distanciation physique à respecter sera de deux mètres pour les travailleurs comme pour les artistes. Cette règle s’appliquera du début à la fin, en tout temps, que ce soit pendant le travail de création, pendant la représentation ou en tournée.

 

Pas de passe-droit sur scène

Le nombre de personnes en studio de pratique, en salle de répétition, sur scène et dans les loges devra être réduit pour respecter la distance minimale de deux mètres entre les personnes, à moins que chacune des personnes soit séparée des autres par des barrières physiques.

Les spectacles comportant des duos ou des groupes et des contacts physiques sont à éviter, sinon les artistes devront porter un masque de procédure et une protection oculaire.

Chaque chanteur et chaque musicien d’un instrument à vent devront garder une distance minimale de 2 m des autres personnes ou être séparés par une barrière physique. Après chaque prestation, le sol de la zone de travail d’un chanteur et d’un musicien d’instrument à vent devra être nettoyé.
 

Des équipes de production réduites au minimum

L’organisation du travail devra être revue pour réduire au maximum le nombre de travailleurs présents au même moment. Les équipes techniques (éclairagistes, machinistes, etc.) seront réduites dans le même esprit, de même que les équipements et les accessoires. Un masque de procédure et une protection oculaire seront fournis à ceux qui exécutent une tâche nécessitant d’être à moins de 2 m d’une autre personne en l’absence de barrières physiques.

Un public modeste et sage

Le nombre de spectateurs dans les lieux d’arts de la scène, les salles de spectacle et les cinémas sera limité selon les directives de la Santé publique. Il sera de 50 et moins, à partir du 22 juin, mais ce chiffre pourra varier au fil du temps. La distanciation physique des 2 m s’appliquera pour le public aussi, autant dans le hall que dans les corridors, mais pas dans les salles elles-mêmes, où cette distance sera assouplie à 1,5 m. Le port d’un couvre-visage sera fortement recommandé, mais pas obligatoire. Une personne présentant des symptômes de la COVID-19 ne sera pas admise.

Costume, coiffure et maquillage

Les vêtements neufs doivent être lavés ou laissés de côté pendant trois heures avant un essayage et gardés dans des housses de plastique individuelles. Les essayages se feront dans des espaces isolés et avec le plus petit nombre de personnes à la fois. Une trousse de maquillage individuelle sera fournie à chaque personne. Coiffure et maquillage seront possibles dans le respect des normes établies par la CNESST.

À voir en vidéo