Le Cirque du Soleil annule des représentations en Chine

Le Cirque du Soleil a affirmé jeudi par communiqué que toutes les représentations étaient annulées afin d’«assurer la sécurité de ses spectateurs et de ses employés».
Photo: Wally Santana Associated Press Le Cirque du Soleil a affirmé jeudi par communiqué que toutes les représentations étaient annulées afin d’«assurer la sécurité de ses spectateurs et de ses employés».

Le Cirque du Soleil annule jusqu’à nouvel ordre toutes les représentations d’Un monde fantastique à Hangzhou, dans la province chinoise du Zhejiang, en raison des inquiétudes sur la transmission d’un nouveau coronavirus.

L’épidémie a fait 25 morts jusqu’à maintenant, tous à Wuhan et dans les environs. Plus de 800 personnes ont été infectées, la grande majorité d’entre elles à Wuhan, à environ 700 kilomètres de la ville où se produit le Cirque du Soleil.

Le Cirque du Soleil a affirmé jeudi par communiqué que toutes les représentations étaient annulées afin d’« assurer la sécurité de ses spectateurs et de ses employés ».

L’organisation a indiqué que les autorités chinoises avaient demandé la fermeture temporaire de toutes les activités intérieures rassemblant 100 personnes ou plus dans le but de contenir l’épidémie de coronavirus.

« À l’heure actuelle, nous avons tous la responsabilité d’intensifier nos efforts de prévention. La santé et la sécurité des gens sont au premier rang de nos priorités, a déclaré par communiqué le président et chef de la direction du Groupe Cirque du Soleil, Daniel Lamarre. Nous allons continuer à nous assurer que notre partenaire Hangzhou Xintiandi Group, qui est en charge du spectacle, mettra en place des mesures appropriées pour mieux protéger les membres du public contre la propagation du virus », a-t-il ajouté.

Le Cirque du Soleil a dit avoir collaboré avec les responsables des autorités chinoises, l’ambassade du Canada et le Bureau du Québec à Shanghai.

De nombreux pays ont commencé à mettre en place des mesures pour dépister les voyageurs en provenance de la Chine.

Les autorités chinoises ont décidé jeudi d’imposer des restrictions de déplacement dans trois villes où vivent quelque 18 millions de personnes.

La gare et l’aéroport de Wuhan, épicentre de l’épidémie, ont été fermés et les services de traversiers, de métro et d’autobus ont été interrompus.