Les flâneuses


Odile Tremblay

Sous les couleurs d’Haïti
La démarche est la même que celle d’Autoportrait de Paris avec chat en 2018 : à l’aide d’une calligraphie quelconque et de ses dessins naïfs, évoquer des fragments de sa vie. Vers d’autres rives (Boréal), de Dany Laferrière, se colle à des thèmes plus touchants que son précédent, surtout l’enfance en Haïti auprès de la célèbre grand-mère Da. En invitant les poètes et les peintres de son pays natal à lui donner la réplique, l’académicien nous entraîne dans un royaume enchanté par l’art et l’imagination. Ainsi son quotidien devient-il mythologique à coups d’images folles et de rêves.


Caroline Montpetit

Le danseur qui écrit
Paul-André Fortier s’est intéressé à la littérature avant de plonger dans la danse, et c’est aussi par la littérature qu’il en sort. Son premier livre, Masculin singulier, publié aux Éditions du Noroît, est écrit dans la sueur de 40 ans de pratique de danse. Chose rare, le danseur écrit, et permet au lecteur d’entrer dans son corps, de faire face au public avec lui, de partager ses doutes. Fortier connaît de son corps les faiblesses et les forces. Il l’a accueilli là où il était, et dans l'état où il était, chaque jour de performance. Et en explorant ce très intime, il livre un témoignage singulier et précieux sur notre humanité.


Amélie Gaudreau

Amitiés secrètes
Grand bonheur de téléphile que cette nouvelle offrande de l’auteur Serge Boucher. Fragile, thriller psychologique (Tou.tv Extra), aussi réussi qu’Apparences, débute par la fin pour raconter pourquoi sont décédés deux jeunes hommes, dont les liens étaient inconnus de leur clan respectif, l’un ouvrier, l’autre bourgeois. Comme dans ses oeuvres précédentes, Boucher entremêle habilement les fils de son intrigue complexe, peuplée de fascinants personnages, qui le sont tout autant. Soulignons les performances remarquables de Pier-Luc Funk et de Martin Drainville.


Valérie Duhaime

Amnésie collective
Si la réalité était un cauchemar et que vous pouviez en libérer la personne qui vous est la plus chère au monde, le feriez-vous, même au prix d’une vie de mensonges ? Le documentaire Tell Me Who I Am raconte l’histoire d’Alex qui, à 18 ans, perd presque complètement la mémoire lors d’un accident de la route. Il ne reconnaît qu’un élément de sa vie d’avant : son jumeau Marcus. Celui-ci entreprend donc de remplir la tête de son frère de souvenirs. Mais des souvenirs de qui, de quelle vie ? Disponible sur Netflix.