Une fréquentation en hausse dans les bibliothèques publiques

Le taux de fréquentation des bibliothèques publiques du Québec a grimpé entre 2013 et 2017.
Photo: Annik MH de Carufel Archives Le Devoir Le taux de fréquentation des bibliothèques publiques du Québec a grimpé entre 2013 et 2017.

Le taux de fréquentation des bibliothèques publiques du Québec a grimpé entre 2013 et 2017, d’après l’Enquête annuelle sur les bibliothèques publiques (EABP) de l’Observatoire de la culture et des communications de l’Institut de la statistique du Québec, publiée mardi. Le nombre de prêts a également augmenté, de même que les revenus et les dépenses des bibliothèques.

5 ans

ont été nécessaires pour mener les analyses sur l’évolution de l’usage des bibliothèques publiques et de leur financement. La période comprend les années 2013 à 2017 et porte sur un ensemble d’indicateurs. Toutes les bibliothèques publiques ont été prises en compte.

28,5 millions

d’entrées ont été enregistrées dans les bibliothèques en 2017, soit 8 % de plus qu’en 2013. Le nombre de visites virtuelles est quant à lui passé à 34,8 millions, soit un bond de 60 %.

55,1 millions

de prêts ont été faits par les usagers inscrits auprès d’une bibliothèque en 2017. Ce chiffre est de 3,9 % supérieur à celui enregistré cinq ans auparavant. Le nombre de prêts par usager inscrit par année est ainsi passé de 19 à 21.

61 %

de personnes en plus ont participé aux activités offertes par les bibliothèques en 2017, par rapport à 2013, totalisant donc 1,8 million de personnes.

5 %

de hausse moyenne des revenus totaux des bibliothèques publiques autonomes ont été constatés par année, faisant accroître les revenus des bibliothèques publiques en général. Les dépenses moyennes de fonctionnement ont quant à elles augmenté de 3,4 % annuellement.