Mort de Huang Yong Ping, icône de l’avant-garde chinoise

L’artiste Huang Yong Ping s’est fait connaître grâce à ses créations « XXL ».
Joël Saget archives agence France-Presse L’artiste Huang Yong Ping s’est fait connaître grâce à ses créations « XXL ».

Paris — Artiste d’origine chinoise connu pour ses oeuvres monumentales, Huang Yong Ping qui avait installé un squelette de serpent de 250 m de long sous la nef du Grand Palais en 2016 est décédé « brutalement » samedi, a annoncé la galerie Kamel Mennour qui le représentait. Icône de l’art d’avant-garde en Chine, l’artiste de 65 ans vivait en France depuis 1989, où il était pour une exposition, quand les événements de la place Tian’anmen ont éclaté, l’incitant à rester. « [Son] oeuvre, toujours profonde et percutante, comme sa personne joyeuse, brillante et pleine de sagesse, s’attachaient à vivifier le rôle de l’art […] comme une essence de vie débordante », conclut la galerie dans son hommage.