Les flâneurs

Odile Tremblay

Des pépites au FNC

Le 48e Festival du nouveau cinéma roule depuis mercredi avec une solide programmation. Quelques moments forts de la fin de semaine. Samedi : Varda par Agnès, ultime documentaire en survol de vie et de carrière de la regrettée pionnière française Agnès Varda. À voir aussi Jeanne (incarnée par Lise Leplat Prudhomme), de Bruno Dumont, suite de Jeannette, L’enfance de Jeanne d’Arc, sur la pucelle d’Orléans, entre bataille, procès et bûcher. Dimanche, le cinéaste politique Costa-Gavras, qui accompagne son plus récent film Adults in the Room sur la crise financière grecque de 2015, donnera une classe de maître.


Catherine Lalonde

Paroles et vie de Mary Shelley

L’auteure et traductrice Hélène Frappat signe pour Fictions, ces balados de France Culture, une espèce de biographie très impressionniste de la romancière Mary Shelley (1797-1851), éternelle mère de Frankenstein. Patchwork des écrits de Shelley et de ceux de sa mère, de son père, de son amant et mari poète Percy Shelley, cet audiotexte est intelligent, sensible et forcément oppressant, porté par l’efficace musique originale d’Olivier Mellano. On y parle de maternité, du fait d’être la « fille de… », d’écriture, d’écriture de femmes. Très beau.


Amélie Gaudreau

Détruire la pyramide de l’intérieur

La comédie noire On Becoming a God in Central Florida (sur Crave et en ondes à Super Écran cet hiver) horripile autant qu’elle est jouissive par sa déconstruction en règle des systèmes de vente pyramidale, qui broient des rêves de réussite et des vies. Kristen Dunst y brille en héroïne fauchée et effrontée, qui concocte une vengeance contre l’entreprise aux élans messianiques qui a en quelque sorte tué son mari. Le jeune Théodore Pellerin épate en gourou de bas étage, à la fois ambitieux et bien naïf au possible.


Ralph Elawani

Bouclard en parle… 

Je sais, je sais, vous avez dû relire le titre. Bouclard est une revue française qui a vu le jour en 2018 et dont le second numéro, tout en couleurs et en digressions, paraît ce mois-ci. On y déleste l’actualité littéraire afin de privilégier une approche « gonzo » pour parler aussi bien de l’OuLiPo et d’Arthur Cravan que de bibliophilie occulte et d’écrivains comme le Colombien Hernan Hoyos. Une Beauceronne nommée Maude Veilleux compte même parmi les plumes de cette nouvelle salve.