De Namur à Montréal en passant par le Centre Phi

Alors que Namur met la dernière main à sa grande fête annuelle du cinéma francophone et de la diversité culturelle, le Centre Phi, lui, s’aligne sur la Belgique en proposant deux soirs d’une programmation exclusive composée du meilleur de la dernière édition du Festival international du film francophone de Namur (FIFF). Les réalisateurs Audrey Nantel-Gagnon et François Jaros ainsi que la comédienne Nadia Kounda ont réuni la crème de Namur, soit le film Sauvage deCamille Vidal-Naquet, qui a reçu le Bayard d’Or de la meilleure première oeuvre de fiction, à voir le 23 septembre, et une sélection de courts à attraper le 30 septembre, parmi lesquels Beautiful Loser du cinéaste Maxime Roy, Prix spécial du jury court.