Au calendrier

Tentacle Tribe
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Tentacle Tribe

Quartiers danses 2019

 

Le Festival Quartiers Danses déploiera dans sa 17e édition quelque 50 performances, parfois en programmes quadruples… On sera curieux d’y découvrir les Polonais d’Hoteloko, avec leur Absolutely Fabulous Dancers signé par Magdalena Przybysz et, en extérieur, les Japonais du Beaver Dam Company, dans Shiver, de Edouard Hue. D’ici, Tentacle Tribe sera très présente, en extraits, nouvelle création et ateliers. D’autres créations ? Oui, signées Sara Hanley, Anne Plamondon et Pauline Berdsen Gervais. Le déambulatoire dansé que Janelle Hacault et sa harpiste plantent au Musée des beaux-arts de Montréal pique la curiosité, comme le travail d’inclusion du public du Lo Fi Theory, de Wynn Holmes. Du 6 au 15 septembre, en divers lieux et divers quartiers de Montréal. Toutes les infos sur les spectacles — dehors comme dedans — les ateliers et les tables rondes sur quartiersdanses. com.

Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Pascale Bussières

Les auteures du 25e Festival international de littérature

 

Les voix et écrits de femmes sont à l’honneur de la 25e édition du Festival international de littérature, à Montréal. La programmation ? Un tête-à-tête imaginé entre Nelly Arcan et Sylvia Plath, mis en scène par Alexia Bürger. La vie d’Emily Dickinson redite par les mots de Michel Garneau. Le prochain Nancy Huston, lu par Pascale Bussières, accompagnée à la flûte. Une lecture par Magalie Lépine-Blondeau de l’œuvre phare d’Elizabeth Smart, À la hauteur de Grand Station je me suis assise et j’ai pleuré. L’ex-critique danse du Devoir Guylaine Massoutre qui s’allie à la chorégraphe Louise Bédard. Et Christian Lapointe lira du Pascale Petit sous des projections vidéo à 360 degrés. Les éditions Poètes de brousse fêteront, avec tapage et lectures, leur 15e anniversaire ; l’Écrou célébrera sa première décennie. Du 20 au 29 septembre. Toute la programmation sur festival-fil.qc.ca.

 
Photo: Films outsider Photo tirée du film «Il pleuvait des oiseaux»

Le cinéma se conjugue au pluriel au FCVQ

 

Ce ne sont pas moins de 200 films qui seront présentés au prochain Festival de cinéma de la ville de Québec, des longs comme des courts métrages. On y verra notamment Kuessipan, de Myriam Verreault, en français et en innu, de même qu’Apapacho, une caresse pour l’âme, que signe Marquise Lepage, et Vivre à 100 milles à l’heure, de Louis Bélanger. Du côté des documentaires, on pourra voir entre autres Bitch ! Une incursion dans la manosphère, que réalise Marie-France Bazzo, et Zero Impunity, de Nicolas Blies, Stéphane Hueber-Blies et Denis Lambert. L’Office national du film du Canada y lancera deux premières, en animation : Oncle Thomas, la comptabilité des jours, de Regina Pessoa, et Le cortège, de Pascal Blanchet et Rodolphe St-Gelais. En ouverture, on verra l’attendu Il pleuvait des oiseaux, inspiré du roman de Jocelyne Saucier, une réalisation de Louise Archambault. Du 12 au 21 septembre. Toute la programmation sur fcvq. ca.

 
Photo: MGM Photo tirée du film «Poltergeist»

Rendez-vous singuliers au Minuit au Parc

 

La série culte chouchou du Cinéma du Parc, Minuit au Parc, clôture sa troisième année avec une sélection éclectique qui ramènera notamment sur les écrans un bijou du genre, Poltergeist, de l’unique Tobe Hopper, à qui reviendra le dernier tour (métaphorique) de manivelle. Le premier de cette cuvée sera donné par une version restaurée de la comédie musicale grinçante et ludique Hedwig and the Angry Inch de John Cameron Mitchell. Parmi les autres perles cultivées par Minuit au Parc, notons le cyberpunk Tetsuo : the Iron Man de Shin’ya Tsukamoto, l’ultra violent Cannibal Holocaust de Ruggero Deodato, la comédie d’horreur Basket Case de Frank Henenlotter, un classique peu connu, mais qui reste d’une redoutable efficacité. En rafale sinon, on pourra revoir une triade de feu avec le Carrie de De Palma, le Rabid de Cronenberg et The Bird with the Crystal Plume d’Argento.