Les flâneurs


Ralph Elawani

Ébahissant tour de manège

On doit au bluesman Furry Lewis la phrase « I been down so long / It seem like up to me », vocalisée par Jim Morrison sur L.A. Woman, en 1971. Celle-ci a aussi servi de titre à un ébahissant tour de manège pondu par Richard Fariña en 1966. L’unique roman du chanteur folk, L’avenir n’est plus ce qu’il était (Le Castor astral), paru seulement deux jours avant sa mort à 29 ans, nous revient dans une fulgurante traduction de Brice Matthieussent. Un campus novel qui dépeint avec un humour vitriolique une génération ambitionnant de « jouir de tout dans un seul instant ».

 


Louise-Maude Rioux Soucy

La LNI dans tes oreilles

Que voilà un délicieux balado à se mettre à l’oreille ! Radio-LNI concentre en une vingtaine de minutes l’esprit vif, spontané et caustique de cet art de la haute voltige qu’est l’improvisation. À la barre, un as en la matière, l’inusable Christian Vanasse, hôte impayable de cette bulle instinctive qui pousse dans les câbles trois invités consentants. Les inventions de ces trois casse-cou du verbe et des idées sont mises en musique par le complice Éric Desranleau, sous la baguette d’une autre légende de la ligue, François-Étienne Paré. Le résultat est frais et pétillant, en parfaite adéquation avec les excentricités de cette discipline inépuisable.

 


Sylvie St-Jacques

Le monde scintillant de Katherine Ryan

Katherine Ryan, une humoriste de Sarnia qui roule sa bosse au Royaume-Uni, livre dans son spécial Netflix un humour à la fois féministe et girly, astucieux et audacieux. Douée pour la répartie, Ryan s’aventure dans des anecdotes de son quotidien de mère célibataire, parle de ses mésaventures sentimentales, des inégalités de genre dans le monde du showbiz. Inspirée par le mouvement #MoiAussi, elle applaudit à la nouvelle Céline Dion et interpelle le public sur la différence d’âge entre la diva québécoise et son défunt mari, René Angélil. Caustique et brutalement honnête.


Valérie Duhaime

Envoûtante Zendaya
Rue sort d’une désintox, mais sa volonté de rester sobre n’est pas tout à fait au point. Jules, excentrique jeune trans, vient d’emménager dans cette banlieue-dortoir anonyme. Dans Euphoria, une production de HBO, le sexe se monnaie en Xanax, la violence prend des airs de quotidien et l’espoir fait d’insolites apparitions. Le tout dans une retenue magistrale, malgré la grandiloquence visuelle de certaines scènes, la série est l’une des plus remarquables depuis longtemps. Ce qui n’est pas peu dire avec la grandiose livraison télévisuelle de l’année 2019.