Led Zeppelin retournera en Cour pour défendre «Stairway To Heaven»

Jimmy Page et Robert Plant, ex-leaders de Led Zeppelin, ont toujours affirmé être les seuls auteurs de la mythique pièce.
Photo: Associated Press Jimmy Page et Robert Plant, ex-leaders de Led Zeppelin, ont toujours affirmé être les seuls auteurs de la mythique pièce.

La saga judiciaire se poursuit pour les membres survivants de Led Zeppelin, accusés d’avoir copié l’introduction de leur mythique chanson Stairway To Heaven sur une pièce méconnue enregistrée dans les années 1960.

Un comité de 11 juges de la Cour d’appel fédérale à San Francisco vient en effet d’accepter d’entendre, à la fin septembre, l’appel interjeté par les avocats Led Zeppelin. Ceux-ci contestaient une décision, rendue en septembre dernier par trois juges de la Cour d’appel fédérale, qui avaient ordonné la tenue d’un nouveau procès dans cette saga judiciaire où plusieurs millions de dollars de dédommagements pourraient être en jeu.

Concrètement, les trois juges avaient alors conclu à l’unanimité que le juge de première instance n’avait pas informé correctement le jury dans le cadre d’un premier procès tenu en 2016, et au cours duquel les jurés avaient estimé que Led Zeppelin n’avait pas copié la chanson Taurus, du défunt groupe Spirit.

Ce groupe californien a enregistré la pièce Taurus en 1968, soit trois ans avant la sortie de Stairway To Heavean, en novembre 1971. Et selon une plainte déposée en 2015 par les gestionnaires de la succession du guitariste de Spirit, feu Randy California, les membres de Led Zeppelin auraient bel et bien copié l’introduction de la pièce pour l’ouverture de leur pièce iconique.

« Si vous écoutez les deux chansons, vous pouvez vous faire votre propre jugement. C’est un véritable… Je dirais que c’était du vol », avait d’ailleurs déclaré Randy California, dans un magazine, juste avant sa mort.

Les plaignants réclament donc des dommages et intérêts, ainsi qu’une mention d’auteur pour la participation à l’écriture de « la plus formidable chanson du rock », qui a généré des millions de dollars, selon ce qu’on peut lire dans les documents de cour. Aucun montant n’a été précisé au cours du procès de 2016, mais certains ont évalué que la somme en jeu pourrait dépasser les 40 millions de dollars.

Tradition de plagiat ?

La plainte déposée en 2015 affirme en outre que Led Zeppelin « a une longue tradition [en matière] de se servir des compositions d’artistes de blues et d’autres auteurs sans jamais les créditer ». À l’appui, elle cite 16 autres chansons qui ont fait l’objet de litiges, beaucoup ayant donné lieu à des accords amiables comprenant un crédit d’écriture et une compensation financière. Les pièces Whole Lotta Love, Lemon Song et Babe I’m Gonna Leave You en font partie.

Le guitariste Jimmy Page et le chanteur Robert Plant, ex-leaders de Led Zeppelin, ont toutefois toujours affirmé être les seuls auteurs de cette pièce, devenue un classique du rock, mais aussi une marque de commerce pour le groupe britannique.

La mélodie de la pièce Taurus rappelle bien les mesures de guitare de l’introduction de Stairway to Heaven, même si elle ne s’y colle pas directement. Taurus se limite par ailleurs à une durée de 2:40 et on y entend que la guitare acoustique. La version studio de Stairway To Heaven atteint plus de 8 : 00, en plus de suivre une progression qui comprend le drum du défunt batteur John Bonham, mais aussi le solo de guitare électrique de Jimmy Page.

Les membres de Led Zeppelin affirment aussi que l’ouverture de Stairway (une séquence de guitare en la mineur) est utilisée en musique depuis des siècles et que la plainte omet le reste de la chanson.

Le groupe britannique a engrangé des millions de dollars au cours de sa carrière, soit de 1968 à 1980. Les ventes des disques, maintes fois réédités, ont aussi généré des sommes importantes. Et pour leur unique et ultime spectacle d’adieu, à Londres en 2007, pas moins de 20 millions de personnes de partout dans le monde s’étaient inscrites au tirage pour gagner le droit d’acheter un des 20 000 billets disponibles.

Écoutez les deux pièces pour comparer

Taurus, du groupe Spirit

 

Stairway to Heaven, du groupe Led Zeppelin