Bienvenue au Village au Pied-du-Courant

Catherine Couturier Collaboration spéciale
Le Village au Pied-du-Courant est le lieu idéal pour profiter des berges en famille.
Photo: Jean-Michael Seminaro Le Village au Pied-du-Courant est le lieu idéal pour profiter des berges en famille.

Ce texte fait partie du cahier spécial C'est l'été

Né d’une volonté de se réapproprier les berges, le Village au Pied-du-Courant accueillera pour une sixième année les visiteurs, du 31 mai au 15 septembre. « C’est un projet créé par et pour les résidents », rappelle Maribel Garcia Navarro, chargée de projet. En 2014, Les AmiEs du courant Sainte-Marie avaient contacté La Pépinière pour animer ce lieu mal aimé (qui sert de dépôt à neige l’hiver).

La Pépinière coordonne aujourd’hui l’espace, mais le Village est réimaginé chaque année grâce aux nombreuses propositions récoltées dans l’appel à participation durant l’hiver. « Le Village est un lieu pour tester des concepts, échanger des idées et partager », poursuit Mme Garcia Navarro.

Un Village évolutif

Plus de 200 propositions de tout genre pour la programmation (spectacle, installations, balado, etc.) et 50 projets en aménagement ont été déposés pour l’édition 2019. Parmi eux, 16 ont été retenus, dont une grande scène inspirée d’une tour de sauveteur, une agora d’échanges, un terrain de basketball et plusieurs nouvelles murales. « La réponse participative est très grande », affirme la chargée de projet.

Tellement que le Village inaugurera cette année la Baraque, un lieu physique où les gens pourront venir proposer des projets et qui accueillera également de l’animation et des ateliers. « On avait beaucoup de demandes pour continuer à participer après l’appel d’offres », explique Maribel Garcia Navarro.

Autre nouveauté pour 2019, l’accueil de trois résidences d’artistes, dont une sera consacrée à mettre en valeur le processus participatif depuis les débuts du Village, avec une exposition conçue par l’équipe de La Pépinière. En juin, Elyssa Smiri se penchera sur l’expérience postale avec son projet de correspondance, et l’artiste Glowzi présentera des portraits des 19 arrondissements de Montréal en juillet.

Des classiques qui restent

Plusieurs concepts ayant eu du succès seront par ailleurs de retour : les jeudis mini-village, avec leurs BBQ en libre-service, demeurent une occasion parfaite pour profiter des berges en famille ou avec des amis. Alors que les vendredis soir sont toujours festifs, les samedis présentent en majorité des activités interculturelles. Cette année, la culture polonaise (22 juin), brésilienne (Rio, 8 juin) et les cultures africaines (avec Afrotonik le 15 juin) seront entre autres à l’honneur.

Photo: Charles-Olivier Bourque Les samedis présentent des activités interculturelles.

La communauté montréalaise est également invitée à venir fêter la Saint-Jean le 23 juin dans une fête de quartier organisée par l’organisme Au coup de pouce Centre-Sud. Chorale, concours de décoration de trottinette et animation par Oxy-Jeunes sont au programme. Autre projet à souligner, les ateliers de balado pour les jeunes par La puce à l’oreille. Les trois ateliers seront couronnés par une émission diffusée devant public lors de la fermeture du Village au Pied-du-Courant le 15 septembre.

Année après année, la popularité du Village au Pied-du-Courant ne se dément pas. « Ce projet s’inscrit dans un véritable mouvement global pour se réapproprier les villes autrement », affirme Maribel Garcia Navarro. Le Village cherche d’ailleurs à pérenniser cette initiative et travaille présentement sur le projet d’une promenade riveraine d’un kilomètre le long des berges.

D’autres lieux extérieurs à (re)découvrir cet été

La Pépinière, toujours en collaboration avec des partenaires, a mis sur pied plusieurs autres espaces à Montréal qu'elle anime.

Les Jardineries, au pied du Stade olympique
Du 12 juillet au 5 octobre

La rue de Dijon, rue piétonnisée dans Montréal-Nord
Du 22 juin au 8 septembre

Le Café suspendu, une buvette au sommet du mont Royal
Du 22 juin au 2 novembre

Le carré Notre-Dame-des-Victoires, un espace piétonnisé dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve
Du 5 juillet au 29 septembre